Comment créer un blog mode ? Mes petits conseils pour être une bloggeuse sereine !

♡ Je reçois depuis quelques mois maintenant de nombreux messages via les réseaux sociaux sur lesquels je suis présente (Twitter, Facebook et Instagram notamment), mails, et aussi SMS (!) qui ont souvent le même objet : mon expérience de bloggeuse. Je blogue depuis maintenant plus de deux ans, et je suis assez émue d’être sollicitée de cette manière, preuve peut-être que mon parcours inspire certaines d’entre vous, malgré la longévité toute relative de mon blog.

♡ Afin de faire profiter à toutes de mon partage d’expérience, j’ai donc décidé d’en faire un article. J’ai fait le choix de répondre à quatre questions qui me sont posées par des bloggeuses débutantes, ou par des personnes désirant se lancer dans la fantastique aventure du blogging. Bonne lecture à toutes et tous !

♡ J’ai ouvert mon blog mode depuis quelques jours, comment devenir une bloggeuse influente ? ♡

Ouch, question terrible ! On ne devient pas « bloggeuse influente » comme on envisage de devenir assistante de direction, peintre en bâtiment ou infirmière. Tenir un blog n’est pas en soi un plan de carrière, c’est avant tout une passion, un goût du partage, une envie d’apporter sa touche personnelle dans un univers numérique (la « blogosphère »), déjà bien chargé en blogs depuis que ce modèle d’édition existe. En bref, envisage ton statut de bloggeuse comme celui du capitaine d’un petit navire dans un immense océan : tu rencontreras des navires amis, tu les suivras par affinité, ils te suivront par affinité, et si tu ne veux pas sombrer, il te suffira d’éviter les pièges qu’on peut rencontrer, ici comme ailleurs (je m’auto-congratule, j’adore ma métaphore navale..)

BRIDGET JONES: L'AGE DE RAISON

La bloggeuse est une femme comme les autres…

♡ Ok, mais je n’ai presque pas de visites, et aucun commentaire sur mon blog, comment faire pour être plus visible ? ♡

Tenir un blog, c’est faire preuve de patience. A partir du moment où tu vis ton blog comme une passion, comme le fait de faire de l’équitation,  de la philatélie ou de la musique, il n’y a pas de raison de se mettre la pression. Ton objectif étant en premier lieu de capter un lectorat (n’est ce pas ?), et de créer de l’échange, il suffit de miser sur un contenu de qualité (qui passe par une orthographe irréprochable), original et fidèle à ce que tu es.

Et tout vient avec le temps. Un blog n’est pas « stylistiquement » parfait dès le début, on apprend de ses erreurs, on rectifie le tir en se penchant sur ses archives. Et surtout, on respecte ses lectrices et lecteurs : on applique à son lectorat les principes que l’on se fixe pour soi-même.

IMG_5741

♡ J’ai vu que certaines bloggeuses mode et beauté ont des techniques pour créer de la fréquentation, en demandant des échanges de liens ou en commentant le plus possible les blogs des autres, ça fonctionne ? ♡

Il s’agit en effet d’une technique fréquente mais très pénible, que je retrouve parfois sur mon propre blog. Certaines bloggeuses, pour créer de l’engagement et augmenter leur classement Page Rank (classement institué par Google et déterminant ta « visibilité numérique »), commentent en masse les articles de leurs consoeurs, mais ne contribuent en rien à la qualité des échanges : c’est ce que j’appelle « l’engagement pauvre ». Du commentaire, certes, mais sans intérêt, et contenant souvent un lien vers le blog de l’auteur.

Cela reste anecdotique pour moi, et je me contente de modérer. Je déconseille en revanche à la jeune bloggeuse de tomber dans ce travers, il n’apporte rien hormis de la fréquentation factice, et ne sert souvent qu’à valoriser un contenu très pauvre. Et sur le net, aussi bien qu’ailleurs, la réputation a son importance, et c’est le moyen le plus sur d’être repérée comme « pollueuse » et bloggeuse manquant de sérieux et de crédibilité.

♡ J’ai envie que mon blog mode / beauté me rapporte de l’argent, et j’ai envie de recevoir des cadeaux des marques, comment faire ? ♡

(La question fera pouffer la plupart d’entre vous, mais elle m’est posée bien plus souvent qu’on peut le penser…)

Seule une poignée de bloggeuses vivent de leur blog, ce sont celles que j’appelle les « pionnières » : elles ont créé leur blog au démarrage du phénomène, elles ont monté leur business petit à petit, année après année, et elles en ont fait une véritable entreprise de communication. Elles bloguent depuis 6, 7 ans ou plus, et connaissent une réussite proportionnelle à leur investissement dans leur projet personnel. Je les admire pour tout ça, et tout conseil que je peux tirer de leur expérience est pour moi un vrai bénéfice.

Avoir un minimum d’ambition est bien, mais la qualité d’un blog et sa reconnaissance, c’est un travail de longue haleine, qui vient au terme d’un certain temps. Il se pourra que certaines marques souhaitent travailler avec toi, car ton univers les branche, et ils souhaiteront, par ton intermédiaire, toucher ton lectorat. Là encore, chaque proposition est à considérer avec mesure et réflexion, et tout n’est pas bon à prendre. Une crédibilité et une fidélité à sa ligne éditoriale valent mille fois mieux qu’un colis de plus dans la boîte aux lettres.

LE JOURNAL DE BRIDGET JONES

Le blog, c’est parfois un peu la loose, surtout quand l’inspiration se fait la malle. Pas de panique, prends une bière un Coca, et fais un break, ça reviendra quand ça reviendra…

On ne tient pas un blog pour recevoir des cadeaux. Si c’est ta motivation première, renonce immédiatement, tu cours à l’échec. (Réflexion qui m’est venue après qu’une connaissance a suggéré d’ouvrir un blog « elle aussi, pour recevoir plein de cadeaux ». Il fut un temps où j’étais entourée de personnes passionnantes. Bref…)

J’achèverai mon propos en indiquant que j’ai un métier à côté de mon blog (attention spoiler, je vais détruire une légende !), et que je n’en vis pas. Il reste, comme je l’ai évoqué plus haut, une passion. Passion chronophage, certes, mais passion quand même. J’y consacre du temps, beaucoup même, et depuis maintenant plus de deux années, et je continuerai, jusqu’à ce que l’envie de poursuivre l’aventure s’arrête.

♡ J’espère que ces quelques conseils vous auront permis d’y voir plus clair dans vos projets de blog. La blogosphère est vaste, et il y a de la place pour chacune : laissez vous guider par votre passion !♡

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 comments

  1. Arnaud says:

    je ne peut que confirmer tes dires!! oui le maître mot c’est la PATIENCE, parole de « vieux blogueur » , je sais que beaucoup d’apprenti(e)s blogueuses et blogueurs se voient frustré(e)s de ne pas avoir tant de visites que cela au démarrage. Après comme tu le cites dans ton article nous disposons d’outils de partage que se soient les réseaux sociaux, ou des plateformes type Hellocoton. Dans mon cas j ‘ai fait preuve de patience et aussi de recul. Il est important pour la personne que son blog ne soit pas une obsession. Il faut attendre de 3 voir 6 mois que le blog prenne son envol. Et surtout une notion essentielle à mes yeux prendre plaisir, le « poster pour poster » ne sert à rien.
    Bravos pour cet article  » Bloguer mode d’emploi » c’est super généreux de ta part!

  2. les-ebooks-de-marie says:

    J’ai ouvert mon blog, il n’y a pas très longtemps et j’ajouterai que c’est assez chronophage -surtout quand on le fait avec plaisir car, plaisir = plus de temps investi- mais qu’en retour, on fait de supers rencontres et quel plaisir de partager nos articles!
    J’ai choisi de classer mon blog dans la catégorie « culture » alors que j’y parle de tout parce que ça me semble englober pas mal de choses mais je me rends compte que les blogs « beauté » pullulent; apparemment parce qu’il y a pas mal de cadeaux à la clé :-/ C’est dommage, ce n’est pas de la pub que le lecteur vient chercher sur un blog…

    • Alexandra FLEURISSON says:

      Hello Marie ! Les blogs « culture », il y en a relativement peu, et ils gagnent à être davantage mis en valeur. Il faut reconnaitre qu’en effet, il y a une forte disparité entre les catégories, beaucoup de blogs « beauté », sans doute parce que c’est la thématique la plus appréciée par la grande majorité des bloggeuses qui la choisissent.
      Je ne pense pas que l’appât du gain soit une explication, car la plupart des blogs beauté ne vivent pas du sponsoring néanmoins. Après, la catégorie n’a que peu de valeur : pour parler de mon propre blog, son « titre » laisse supposer un contenu uniquement orienté mode, mais ce n’est finalement pas le cas, puisque je parle de mode, mais aussi de bien d’autres choses.

      Merci pour ton commentaire intéressant, à très vite.

  3. archambeau dominique (DAU) says:

    Ahhhhh Enfin, un article sur le thème un peu sensé parce que vraiment marre des blogs « pour les cadeaux ou les sous » un peu pénibles à suivre. (Bon, ce n’est pas mal si ça arrive, mais faire tout pour ça est éprouvant pour le lecteur qui ne restera probablement pas du coup!)
    Ensuite, la chose à dire, c’est que la qualité des visites et des échanges est plus importante que leur nombre quand on fait quelque chose auquel on croit! Un commentaire intelligent vaut 1000 fois mieux que 15 coucous et il y a aussi les vrais retours hors-blog, les rencontres, les échanges non visibles, etc… et passer une heure avec une personne intéressante rencontrée via le blog, ça vaut mieux que 500 visites rapides et pas intéressées par ce qu’on fait.
    En même temps, je sais que je ne commente pas souvent et pas assez parce que bien souvent, je n’ai rien de pertinent à ajouter sur un billet existant et je me le reproche parfois parce que je sais combien ça encourage…

    • Alexandra FLEURISSON says:

      Hello Dominique ! Heureuse de te lire sur la question. Tu es dans le vrai, la qualité de l’échange développé est mille fois plus enrichissant qu’un flux de visite, qui reste malgré tout factice, et fluctue d’un jour à l’autre.
      Pour illustrer ton propos, je dirai que je n’ai jamais rencontré autant de personnes passionnantes que depuis que je blogue. Les liens développés avec certaines lectrices et lecteurs via le blog, et les réseaux sociaux (que je considère comme le « bachotage » de mon blog : hélé, je suis une rockstar dans l’aime, donc ça ne se voit pas…:D ) sont très enrichissants, et vont d’ailleurs à l’encontre d’un certain discours pessimiste qui voudrait que le lien 2.0 ne vaut rien par rapport à « la vraie vie ».
      Bref, tout ça pour dire qu’être bloggeurs, c’est une chance que nous avons, et une véritable source d’enrichissement personnel. :)

      Merci pour ton passage, et à très vite. Alexandra.

  4. Lex says:

    Hello ! à une époque j’ai pensé ouvrir un blog et puis… J’ai eu un bébé ! Bon ben temps pis dans une autre vie ( ou pour ma retraite ;) ) : quand j’ai vu le travail que ça prenait si on veut que ce soit bien fait ! Alors tant pis, je commente les blogs que j’aime bien et voilà ! Je privilégie ceux comme le tien où la blogueuse répond et où il y a un vrai échange, contrairement à certaines qui ne répondent jamais ! Il est vrai que le temps où j’écrivais pour le journal de la fac me manque beaucoup et que j’aurai aimé reconduire cette expérience en version numérique mais finalement je dois être un peu fainéante ;)

    • Alexandra FLEURISSON says:

      Hello Alexandra ! Un bébé, c’est encore mieux qu’un blog, je pense qu’il n’y a rien à regretter :) Et puis comme tu le dis, tu pourras toujours retenter le coup dans quelques années, si le blog existe toujours :D Belle soirée à toi et à bientôt.

  5. Maggie says:

    j’ai découvert ton blog via twitter il y a un an maintenant et il faut être aussi aux blogues qu’on adore , car lire les blogues des autres c’est chronophage ! ;-)
    Tu as su capter un lectorat surtout sur la vie du bureau … ;-) avec l’amie Mireille qui jauge les jeunes filles comme ses assiettes qui sortent du lave vaisselle ;-)
    Bonne continuation

    Magalie alias Maggynumber13

  6. Kelly says:

    Merci beaucoup pour ton temps, tes conseils avisés et ta sympathie!C’est chouette une blogueuse comme toi, sincèrement…:)

Comments are closed.