Vu, lu, entendu # 3

Vu, lu, entendu # 3

Il y avait longtemps qu’on ne s’était pas retrouvés pour un article dédié à la lecture, au cinéma, à la musique et à mes séries du moment. L’été est passé à une vitesse incroyable, mais j’ai tout de même eu un peu de temps pour me régaler de nouveautés. Ce matin, je vous propose donc un nouveau volet de mes favoris culture du moment 🙂

Un film : BlacKkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan (2h15, sortie le 23 septembre 2018), comédie policière américaine de Spike Lee, avec John David Washington et Adam Driver.

Le nouveau film de Spike Lee a d’abord été l’occasion de retrouver Adam Driver. J’ai découvert ce comédien, que j’aime beaucoup, il y a quelques années dans la série Girls et je l’ai régulièrement revu dans la dernière trilogie Star Wars. Dans BlacKkKlansman, le jeune acteur américain partage la vedette avec John David Washington, fils de Denzel Washington, et qui réalise dans cette comédie policière son premier grand rôle. Spike Lee, avec sa dernière réalisation, s’inspire de faits réels et d’une histoire invraisemblable qui s’est tenue dans les années 1970. Ron Stallworth est alors le premier officier afro-américain a être affecté au commissariat de Colorado Springs. Dans cette ville où règne encore un racisme ordinaire, le jeune policier doit faire face à l’hostilité de certains de ses collègues subordonnés et décide dans le même temps de mener une enquête périlleuse : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les agissements.

BlacKkKlansman – J’ai infiltré le Ku Klux Klan a été récompensé cette année par le Grand Prix du jury du festival de Cannes. Cette reconnaissance est amplement justifiée, car elle couronne un film engagé et superbement réalisé, qui manie très habilement le récit comique au message politique, comme sait bien le faire Spike Lee. Le dernier long-métrage du réalisateur américain est pour moi le film de la rentrée, à aller voir d’urgence avant la fin d’exploitation.

BlacKkKlansman

Un livre : Vers la beauté, de David Foenkinos. Sorti le 22 mars 2018, éditions Gallimard.

J’avais adoré lire Charlotte, le dernier gros succès de librairie de David Foenkinos, sorti en 2014, où l’auteur relatait l’histoire de Charlotte Salomon, artiste-peintre allemande ayant fui le nazisme pour gagner la France, avant d’être déportée et de mourir à Auschwitz alors qu’elle était enceinte. Ce récit m’avait bouleversé et j’avais profité de Noël pour me faire offrir la version enrichie du roman, illustrée des œuvres de l’artiste disparue.

Vers la Beauté a été mon roman de l’été. C’est l’histoire d’Antoine Duris, professeur aux Beaux-Arts de Lyon, qui plaque tout du jour au lendemain pour s’engager comme surveillant de salle au Musée d’Orsay, à Paris. Son changement de vie déstabilise son entourage, mais cache un traumatisme personnel qui vient de le toucher. Derrière son secret, il y a un autre destin, celui de Camille, une jeune étudiante hantée par un drame. J’ai été emportée par ce roman à tiroirs, superbement écrit. Les personnages sont attachants et l’histoire, même si elle est dramatique et comporte de nombreux rebondissements, n’en reste pas moins superbe. David Foenkinos est peu à peu en train de construire son oeuvre, au fil de romans exceptionnels.

vers la beauté

Une découverte Netflix : Sierra Burgess is a loser, comédie romantique américaine, sortie le 7 septembre 2018 sur Netflix. De Ian Samuels, avec Shannon Purser.

J’ai passé une bonne partie de l’été avec Netflix comme compagnon de mon quotidien, notamment pendant que je déballais mes cartons. J’ai littéralement avalé la suite de certaines de mes séries préférées, comme Orange is The New Black, La Casa de Papel, The Crown, Outlander ou Suits. J’ai également pour la première fois cédé aux sirènes des films Netflix, et je me suis laissée tenter par Sierra Burgess is a loser. Dans ce teen-movie, on retrouve Shannon Purser, la comédienne qui incarne le personnage de Barb dans Stranger Things.

L’intrigue est assez simple : une adolescente se retrouve prise dans un quiproquo amoureux après avoir reçu un SMS qui ne lui était pas destiné. Je pensais m’ennuyer mais j’ai finalement été agréablement surprise. Les acteurs sont bons et même si le film ne révolutionne pas le genre, il reste un bon divertissement.

sierra-burgess-is-a-loser-shannon-purser

Une musique : DiscoVélo, ma playlist Instagram Story

Si vous me suivez sur Instagram et si vous consultez quotidiennement mes Stories (petit rappel : vidéos éphémères de 24 heures), il ne vous a sans doute pas échappé que j’aime allier l’image à la musique, notamment quand je me balade à vélo dans Bordeaux. Je n’avais pas pensé à compiler tous ces morceaux de musique que j’aime et c’est vous qui m’avez suggéré de les conserver dans une playlist dédiée. Voici donc cette première édition de ma liste #DiscoVélo, qui mêle des chansons hip-hop, pop et rock, actuelles ou plus anciennes. Bonne écoute et au plaisir de partager avec vous de nouvelles idées musique très bientôt !

Comments

comments

Suivre:
Partager:

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)