Bloggeuse mode et heureuse !

Bloggeuse mode et heureuse !

On se retrouve aujourd’hui avec un petit billet “humeurs”, mais plein de pensée positive, qui parlera autant aux bloggeurs qu’aux non-bloggeurs !

L’ambiance générale du moment, du côté des influenceurs, est assez morose. Ma revue de blogs au quotidien est ponctuée d’articles très sincères, témoignant d’une certaine résignation dans la blogosphère, ce qui m’attriste beaucoup. Car un blog est d’abord initié par passion, et le fait qu’elle s’étiole, au point de semer le doute dans les esprits, c’est toujours dommage.

J’ai donc décidé de prendre le contrepied de tout ça, pour vous expliquer, à la lumière de ma modeste expérience, qu’on peut être bloggeuse et très heureuse, tout simplement en changeant un peu l’angle sous lequel voir (et vivre) les choses. Hauts-les-coeurs les filles !

Souviens-toi de pourquoi (et pour qui) tu blogues

Si j’avais du cesser mon activité chaque fois que j’étais confrontée aux expressions de la critique non constructive (#LaJalousieCestMoche), je n’aurais pas effectué le tiers de mon parcours actuel. Il y aura toujours des gens totalement dépourvus de bienveillance, et prendre sur soi le fardeau de leur négativité est le plus beau cadeau qu’on puisse leur faire. La blogosphère m’a offert de belles rencontres, mais par nécessité de me préserver, m’a aussi poussée à faire du ménage autour de moi.

La chose première qui me motive chaque matin, c’est de me remettre dans mes sujets, retrouver mes lectrices et mes lecteurs, et mes partenaires de travail. Ecrire sur des choses qui ont de l’intérêt pour moi, et les partager. C’est la seule chose qui m’importe, et la première de mes motivations. J’ai la chance immense d’être soutenue par une communauté d’une grande bienveillance, et je lui suis très reconnaissante.

Privilégier le qualitatif au quantitatif

Les nouveaux profils du web se multiplient. Si certains projets sont toujours motivés par l’idée de partager des idées, un univers, des goûts personnels, certains sites et comptes Instagram affichent une ambition première absolument contraire, celle de générer le plus rapidement possible de la rentabilité.

Il n’y a en soi pas de problème à faire de son blog un job qui apporte des revenus. C’est précisément mon cas, mais il s’agit d’une opportunité que je n’ai pas souhaité à la base, et qui s’est présentée à moi au terme de 4 années de blogging. Je l’ai saisie au vol parce qu’elle est arrivée au bon moment, si trop tôt, ni trop tard. Je n’ai jamais souhaité mettre la charrue avant les boeufs, car j’ai rapidement compris que le potentiel d’un influenceur se développe au fil du temps. Un peu comme le bon vin.

Il est important de retenir que c’est la qualité de ce que vous proposez qui déterminera votre valeur. Pas un compte Instagram gonflé aux achats d’abonnés ou à l’engagement factice, parce que précisément ce n’est pas ce que votre lectorat attend. Ecrivez avec passion, encore et toujours.

Nous sommes des artisans du web, et rien de plus

Il y a peu de temps, j’ai vécu un moment surréaliste. Je me trouvais dans un commerce, et au moment de passer à la caisse pour payer mes achats, le commerçant m’a regardé avec attention, et m’a “reconnue”. “Mais vous êtes sur Instagram, non ? Mais pourquoi ne m’avez-vous pas dit que vous étiez bloggeuse ?

Cet échange, au demeurant très sympathique, m’a fait prendre la mesure d’un drôle de phénomène de “starification” des influenceurs. Il ne faut jamais oublier que nous ne sommes que des artisans du web. Je ne dois mon succès qu’à mon lectorat et qu’à sa fidélité. Même si ma position m’offre un certain nombre d’avantages au quotidien, je ne trouve pas justifié d’en abuser. On pourra toujours vous reprocher votre prétention, jamais votre humilité 🙂

Vous aussi, vous êtes des bloggeuses heureuses ?

Signature

 

blog mode 30 ans

Comments

comments

Suivre:
Partager:

10 Commentaires

  1. Mathylde Mercier
    1 mars 2017 / 13:51

    Bonjour, je viens de découvrir ton blog car je recherchais des idées de look avec un ciré jaune (article que tu as écrit) et par curiosité j’ai continué la lecture d’autres articles et j’adore. Je lis 2-3 blogs et je vais ajouter le tien dans ma liste de favoris avec les autres ! 🙂
    Je viens de découvrir ton blog et j’A-DO-RE !

    Bonne continuation !

    • 2 mars 2017 / 12:15

      Merci, merci, merci ! Merci Mathilde pour ton adorable commentaire, ça me touche beaucoup ! Je te souhaite la bienvenue ici, et espère que tu continueras d’y trouver beaucoup de joie 🙂 Belle fin de semaine à toi ! Des bises !

  2. 22 février 2017 / 09:24

    Un super article merci! J’ai ouvert le mien quelques mois après le décès de ma maman.. J’avais besoin de libérer les mots qui ne pouvait sortir de ma bouche. Je blogue toujours car cela me plait et que je vois que j’ai des lectrices fidèles :). J’ai aussi crée de belles amitiés. Encore merci :*

    • 23 février 2017 / 10:09

      Merci à toi pour ton commentaire adorable. Le blog a été une manière pour toi de te libérer, et c’est vraiment chouette. Longue vie à ton projet 🙂 Des bises !

  3. 21 février 2017 / 14:15

    Un bel article très vrai 🙂

    • 21 février 2017 / 18:06

      Merci Elisa ! Des bises :*

  4. 21 février 2017 / 12:48

    C’est vrai qu’on oublie souvent mais bloguer ce n’est pas que des chiffres, c’est avant tout un plaisir : écrire et partager, échanger, faire une jolie mise en page et avoir un blog à notre image ! En tout cas j’admire ton parcours, moi petite blogeuse pas très régulière haha

    Merci pour ce chouette article et vive le blogging 😉

    • 23 février 2017 / 10:11

      Merci Julie pour ton commentaire. Je te rejoins sur tous les points, le blog c’est avant tout du plaisir. Merci pour tout et à très vite. Des bises.

  5. 21 février 2017 / 08:28

    Voilà un article sympathique et plein de bienveillance qui remet gentiment les pendules à l’heure ! J’aime ta philosophie 🙂
    Bisous

    • 21 février 2017 / 08:35

      Coucou Aurélie,
      Merci pour ton commentaire 🙂 On a entre les mains des projets trop précieux pour se laisser bouffer par des choses sans importances, un peu de recentrage, ça fait toujours du bien ! Bises et à très vite.