Le voyage au Pays d’Oz

Il était une fois une petite fille brune qui ouvrit l’armoire de sa mère, à quelques jours de Noël. A l’intérieur, elle vit des pulls doux comme des peluches, des sacs à paillettes et des chaussures extraordinaires. Puis elle tomba sur une robe très particulière, une robe de bal fourreau, brodée de sequins de toutes les couleurs, avec une jupe en tulle noir qui faisait comme un tutu.

La petite fille ôta son pyjama, et enfila la robe de sa maman, puis fila se regarder dans le miroir. Le temps de quelques minutes, elle s’imagina l’héroïne de ses contes préférés, dansant et chantant, légère comme une plume. La fillette prit l’habitude de ces parenthèses enchantées : lorsque ses parents n’étaient pas dans les parages, elle poussait la porte du dressing des adultes, et entrait dans un conte fantastique, fait de princesses, de princes et de dragons, de sorcières gentilles et d’animaux imaginaires, pour quelques minutes.

Look : Manteau et chemise Pimkie – Jean Zara – Chaussures La Redoute – Sac Maje – Bijoux Ame&Lys *

Vingt ans ont passé depuis que j’ai poussé pour la dernière fois le dressing des adultes de mon enfance. J’ai cessé de fouiner dans les placards de ma mère, et je me suis forgé mon propre style. Mais je reste fermement attachée à une culture mode où je peux exprimer ma part enfantine. La preuve avec les derniers souliers que je me suis offert, et pour lesquels j’ai instantanément fondu. Rouges ? Des paillettes sur les talons ? Peu importe, je suis définitivement accro à mes babies Mademoiselle R. par La Redoute, qui mettent un peu de féérie dans mon look.

Lorsque la photo de mes nouveaux souliers est parue sur Instagram, on m’a fait remarquer qu’ils avaient comme un air de Magicien d’Oz. Pas faux, et pour faire ma Dorothy des villes, j’ai opté pour un manteau rouge en laine, un jean anthracite et une chemise à carreaux, la tenue parfaite pour arpenter Bordeaux à vélo. Je porte également les ravissantes boucles d’oreilles Aponi, créations de Amelys, faiseuse de jolis bijoux poétiques. Pas de Toto, pas d’Homme de Fer Blanc, pas d’Épouvantail, mais toujours une douce fantaisie pour vitaminer le quotidien.

Il ne faut jamais cesser de rêver, et la mode est faite pour ça.

signature-alexandra2

oiselle Modeuse blog mode Bordeaux

oiselle Modeuse blog mode Bordeaux

oiselle Modeuse blog mode Bordeaux

oiselle Modeuse blog mode Bordeaux

Mademoiselle Modeuse | Blog mode, beauté & lifestyle à Bordeaux

Comments

comments

8 Comments

Comments are closed.