Le Mémorial et Musée du 11 Septembre à New York

Aujourd’hui, et pour terminer la semaine sur le blog, on se retrouve avec mon premier récit de voyage à New York. Il n’était pas concevable pour moi de passer du temps sur place sans aller visiter le Mémorial et Musée du 11-Septembre.

Le temps passe vite, et pourtant, chacun se souvient de ce qu’il faisait précisément, et de l’endroit où il se trouvait lorsqu’il a appris la survenue des attentats du 11 septembre 2001. Il y a presque 16 ans, entre 8h et 10h30, quatre attentats-suicides par détournements d’avions ont été commis à l’est des Etats-Unis. Deux d’entre-eux se sont produits à New York, et ont frappé deux tours du quartier d’affaires de Downton, le World Trade Center.

Le Mémorial du 11-Septembre a été inauguré le 11 septembre 2011, et rend hommage à toutes les victimes des attentats commis ce jour, mais aussi aux victimes de l’attentat à la bombe commis sous le complexe en 1993. Le site se décline en plusieurs lieux de mémoire. Au niveau du sol, deux fontaines commémoratives ont été installées sur les empreintes des deux tours jumelles. Autour de ces bassins figurent les noms des 2977 victimes des attentats, gravées dans le bronze. Et c’est à quelques mètres de là que se trouve l’accès au Musée, ouvert en 2014.

Mémorial et Musée du 11-Septembre, 180 Greenwich Street, New York

La visite du Mémorial et Musée du 11-Septembre est construite selon un parcours chronologique. Au fil des salles, minute après minute, on revit, sans voyeurisme et d’une manière purement factuelle, le déroulé des attaques avec précision, à l’appui de nombreux documents d’archives, et de nombreux témoignages de survivants. L’atmosphère est particulière et impose naturellement le silence. Alors qu’on déambule dans les salles, on prend la mesure de la tragédie, et de ce qu’elle a couté à un peuple, et à l’humanité toute entière. On mesure aussi les difficultés à gérer « l’après », au fil d’un parcours consacré à la reconstruction après la tuerie de masse. Le Musée rend aussi un hommage appuyé aux héros de cette journée, et à leur courage pour sauver des vies, souvent au détriment de la leur.

Cette première visite à New York a été pour moi l’une des plus fortes en émotions. Quelle que soit la durée de votre séjour, se rendre à Ground Zero est à mettre sur votre liste des indispensables à faire ici. Certaines parties de la visite sont très dures à appréhender, le Mémorial est donc peu approprié au jeune public.

La vie a repris ses droits dans le quartier, et d’ici quelques mois, une nouvelle tour, la Two World Trade Center, prendra place à côté de la One World Trade Center, première des nouvelles constructions qui viendront compléter le centre d’affaires.

J’espère que ce premier récit de mon séjour à New York vous aura donné envie de découvrir cette destination, et une fois sur place, de vous rendre au Mémorial. A moins que ce ne soit déjà fait, et dans ce cas, je serais ravie d’avoir vos impressions 🙂 En attendant de vous lire, une belle fin de semaine et à très vite ! Accès au Mémorial gratuit / accès au Musée Payant : 24 $ (compris dans le City Pass of New York)

memorial 11 septembre new york

memorial 11 septembre new york

memorial 11 septembre new york

memorial 11 septembre new york

memorial 11 septembre new york

memorial 11 septembre new york

memorial 11 septembre new york

Comments

comments

6 Comments

  • Hello Alexandra! Je m’y suis rendue lors de mon voyage à New York il y a 3 ans, passage incontournable pour moi, je tenais à m’y recueillir. L’émotion y était indescriptible, et même après avoir vu tant d’images à la télé on mesure toute la dimension de cette tragédie sur place. Ce qui m’a le plus bouleversée c’est la pièce qui rassemble les photos des victimes ainsi que les enregistrements de leurs appels…Pour moi tu sors de cet endroit changée. As-tu visité également la Chapelle Saint Paul qui avait servit de lieu de repos aux pompiers le 11 septembre?

    • Coucou Elodie ! Oui, c’était une visite absolument poignante. Je suis passée de nombreuses fois devant la chapelle mais je n’y suis pas entrée. Ca fera partie des indispensables lors de mon prochain voyage 🙂 Des bises, belle fin de semaine. Alexandra.

  • Coucou !
    Alors moi je ne suis pas retournée à New York depuis 2011, donc je n’ai pas eu l’occasion de visiter le mémorial, mais c’est dans ma liste des choses à faire absolument (comme, dans une autre mesure, le mémorial Yad Vashem à Jérusalem…) C’est vrai ce que tu dis – on se souvient tous de ce que l’on faisait ce jour-là, un peu comme l’ancienne génération se souvient de ce qu’elle faisait le jour de l’assassinat de JFK. Pour ma part j’avais 11 ans mais je m’en souviens encore comme si c’était hier – on habitait à l’étranger et à cette heure là il était l’heure d’aller à l’école et en arrivant dans le salon c’était sur la télé sur CNN. J’ai pas réalisé à ce moment là l’impact de cet événement (normal, quand tu as 11 ans…) mais quand je vois la réaction que j’ai eue le 13 Novembre 2015, je ne peux que comprendre quelle fut le malaise qu’ont dû ressentir mes parents, en adultes, à ce moment là…

    J’espère pouvoir visiter ce lieu de mémoire bientôt ! Il a l’air particulièrement bien conçu.

    • Hello Sarah ! Oui, très bien conçu, et de belles améliorations ont été apportées au projet contrairement aux orientations initiales (plusieurs projets architecturaux avaient été présentés, et celui choisi ne laissait aucune place à la végétation. Finalement, il y a eu modifications là-dessus, et heureusement, puisque le parvis quand on arrive sur Ground Zero est maintenant une foret urbaine avec plein d’arbres et c’est très agréable). Je suis un peu plus âgée que toi, et le 11 septembre 2011, je rentrais du lycée quand j’ai appris les attentats. Je me souviens que j’étais dans le bus scolaire, et que d’habitude on avait une radio musicale qui passait pour accompagner le trajet. Sauf que cette fois-ci, c’était une succession de flashs info, et quand je suis arrivée chez moi, mon père était devant la TV, complètement ahuri. Mes parents ont eu le même sentiment avec la chute du Mur de Berlin en 1989. C’est tellement étrange comme les événements géopolitiques impactent nos vies. Belle journée à toi, et à très vite !

  • Je suis pas allee voir le musee mais tu me fais regretter ! Et oui, comme tout le monde je me souviens de ce que je faisais a ce moment la, j’etais a l’ecole et on nous a tous renvoye chez nous, tout le monde regardait la tele sans comprendre ce qu’il se passait c’etait irreel.

    • Coucou Gaëlle ! Ca n’est que partie remise, si tu passes de nouveau par NYC 🙂 Même chose, je sortais du lycée et j’étais dans le bus qui me ramenait chez moi, et c’est à la radio sur le trajet que j’ai entendu ce qui venait de se passer. Plus de 15 ans après, je m’en souviens comme si c’était hier. Belle journée à toi, plein de bises.

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)