Naked 3 Urban Decay : test et avis

Naked 3 Urban Decay : test et avis

Il y a déjà un petit moment que je vous offre ma joie immense via les réseaux sociaux depuis que j’ai, en ce début d’année, acquis mon Saint-Grâal du moment, la fameuse palette de fards à paupières Naked 3 d’Urban Decay.

J’avais pris d’assaut tous les Sephora de mon secteur, point de palette disponible en ce début janvier, razzia dès le 16 décembre 2013, jour de sa commercialisation. Finalement, c’est grâce à l’une de mes lectrices, qui se reconnaitra, que j’ai réussi à acquérir la fameuse palette de couleurs (et encore un énorme merci à elle !), alors qu’elle est sold out partout.

Je dois reconnaitre que je ne m’étais intéressée que de très loin aux version 1 et 2 de la bête…Ma nouvelle casquette de beauty-addict m’a inévitablement conduite à développer un intérêt particulier pour les nouveautés et best-sellers des marques. J’ai donc faiblement cédé à ce nouveau produit, mais qui en vaut largement le coup.

Trève de bavardages, voici quelques images de la sublime palette et de ses 12 fards, qui composent la 3ème version de la Naked

IMG_4487

IMG_4488

IMG_4489

La palette se décompose donc en douze fards aux teintes rosées, de la plus claire à la plus foncée, chaque couleur pouvant s’assortir à chacune des onze autres. Le tout permettant, comme son nom l’indique, de réaliser une mise en beauté du regard “nue”, ou plus précisément naturelle, ou “nude”.

IMG_4490

Les 6 premiers fards vont d’un blanc légèrement rosé (Strange) à un rose tendre d’aspect irisé (Trick). Les fards Dust, Burnout, Buzz et Trick sont irisés, les autres restent mats. Voici le visuel en application sur la peau :

IMG_4493
De gauche à droite : Strange, Dust, Burnout, Limit, Buzz, Trick.

IMG_4491

Les six fards les plus foncés sont irisés, à l’exception du Nooner, vieux rose mat. Liar et Factory se ressemblent beaucoup à mon sens : ces deux fards sont des irisés marrons légèrement rosés. Darkside est un très beau brun rosé, et la palette se termine par Blackheart, un noir très pigmenté, bourré de paillettes rouges et roses.

IMG_4494

De gauche à droite : Nooner, Liar, Factory, Mugshot, Darkside, Blackheart.

Je reconnais bien volontiers que depuis que j’ai cette palette en ma possession, je n’utilise plus qu’elle, exit les autres produits de maquillage pour les yeux. J’utilise également la base pour paupières Urban Decay, indispensable pour fixer les couleurs.

J’ai d’ailleurs changé l’ordre des choses dans ma routine de mise en beauté du matin, et je teste avec joie et réussite le maquillage des yeux avant celui du teint : aucun transfert de pigment sur les cernes et les joues, je valide et je conseille ! Et je vous montrerai tout ça très bientôt dans mon prochain tuto-maquillage, peut-être en vidéo..

Dites-moi tout, êtes-vous aussi heureuse propriétaire d’une palette Naked 3 ? Quel est votre retour après utilisation ?

Comments

comments

Suivre:

8 Commentaires

  1. pattenrond
    4 février 2014 / 15:12

    Oui oui j’en suis très contente aussi 😀 Contente qu’elle te ravisse !
    Et chez moi, c’est les nuances Buzz et Mugshot qui sont les plus utilisées pour l’instant (quoique Nooner est vraiment bien…!)

  2. 3 février 2014 / 11:29

    Pas trouvé non plus chez Sephora et comme je ne désespère pas de l’avoir pour la saint Valentin je n’ai pas approfondi mes recherches 🙂

    • 3 février 2014 / 20:53

      Ton Valentin saura être malin, et trouver la Naked 3 !! 🙂

  3. 2 février 2014 / 22:21

    Elle me fait envie cette palette! Mais comme tu le dis : sold out!! Sniifff. Je me console avec la 2 que j’ai eu pour mon anniversaire! Les couleurs sont sublimes!

    • 3 février 2014 / 20:53

      Les couleurs sont en effet très belles, je ne suis pas mécontente de mon achat.

  4. 2 février 2014 / 17:44

    Cette palette donne vraiment envie, dommage qu’elle soit sold out 🙁 On attendra la 4 avec patience…ou pas 😉

    • 4 février 2014 / 23:26

      S’il y a un réassort, il est probable que la disponibilité ne soit que très courte 🙂