Où faire du shopping à New York ?

shopping à new york

Hello ! J’espère que ça va bien pour vous ? Ce matin, nouveau billet voyage sur le blog, et retour à New York. Lors de mes vacances en juillet, j’avais prévu un peu de place dans ma valise pour le retour. Cela m’a été nécessaire, puisque comme je l’avais prévu, j’ai fais du shopping à New York, et quelques belles affaires. On m’avait donné quelques bons conseils avant mon départ, et j’ai pu également relever quelques astuces sur place. Voici donc mon mini-guide pour répondre à la question : où faire du shopping à New York ?

La valeur du dollar et son impact sur le shopping à New York

L’une des premières informations à connaitre avant son départ est le taux du dollar. Lorsque je suis partie il y a un mois, et c’est toujours le cas à l’heure où je vous écris, le dollar était relativement faible, avec un rapport de 1 euro pour 1,18 dollar (ou 0,85 euro pour 1 dollar). Maitriser cette info vous sera utile pour calculer le prix de n’importe quel objet dans notre monnaie. Et afin d’éviter de cumuler les commissions bancaires, ne réglez par carte que les gros achats, et privilégiez le cash pour vos petites emplettes. Là encore, lorsque je suis arrivée, j’ai fait un gros retrait pour couvrir toutes mes dépenses, afin de m’éviter l’avalanche de frais.

New York est une ville où le business est roi et le commerce omniprésent. Le marché de la mode est aujourd’hui global, et la ville regorge d’enseignes que nous connaissons déjà chez nous (H&M, Topshop, Zara,…). Les centres commerciaux sont très nombreux, et certains valent le détour rien que pour voir leur intérieur, comme l’Oculus, la nouvelle gare du World Trade Center, qui comporte une grande galerie commerciale. Dans ces différentes marques, les prix ne sont pas moins chers qu’en Europe, une fois les commissions ajoutées au prix du shopping. Le seul intérêt qu’on peut y trouver se trouve dans les collections exclusives USA, non-distribuées en France. J’ai par exemple déniché chez H&M une veste en jean griffée du drapeau américain, vendue dans le cadre de la collection Independance Day et uniquement sur le sol américain, introuvable sur l’e-shop. En revanche, certaines enseignes américaines valent le coup. C’est le cas de Levi’s ou de Converse, dont les collections sont moins chères qu’en France.

Profiter des soldes pour faire du shopping à New York

New York a aussi ses grands magasins multimarques, comme Macy’s ou Bloomingdale, qui ont beaucoup d’intérêt en période de soldes, et c’était le cas en juillet. Les boutiques sont très offensives dans leurs remises, et il n’est pas rare de voir des rabais appliqués sur des prix déjà cassés. J’ai de cette manière profité des soldes à New York en m’offrant un sac Kate Spade, que j’ai payé au final avec une remise de 60% sur son prix initial. Amatrices de bons plans, poussez la porte d’un magasin Century 21. Cette enseigne propose les collections antérieures et dégriffées de la mode et de la beauté pour femme, homme et enfant avec des marques connues, comme Mickael Kors, Furla ou Guess. Pour le luxe, prenez la direction de la 5ème Avenue ou de Madison Avenue, où se succèdent les enseignes des acteurs du secteur, et où les vitrines constituent souvent de jolies compositions.

Je suis personnellement amatrice de shopping vintage et de boutiques indépendantes. C’est du côté de Brooklyn, Soho et Greenwich Village que j’ai trouvé mon bonheur, au fil de mes promenades dans ces quartiers. Pour faire de belles trouvailles en vintage stores, rendez-vous à Williamburg : le secteur est devenu le paradis des chineurs de mode. Je n’ai pas eu le temps de faire toutes les boutiques, mais j’ai déniché une belle pépite (ma jupe à fleurs) chez l’une d’entre-elles, Arbor Vitae Vintage Clothing (309 Bedford Av.)

Quelles que soient vos envies sur place, soyez cependant prudents : les achats effectués dans les pays non-membres de l’Union Européenne sont soumis à des contrôles et à des taxes spécifiques. La valeur marchande globale des biens ne doit pas excéder la franchise autorisée de 430 €. Au delà, vous vous exposez à l’application des frais de douanes et à une amende si vous êtes contrôlés sans avoir déclaré de marchandises à votre arrivée. L’ensemble des dispositions légale est à retrouver ici.

J’espère que ce petit retour en image à New York et ces quelques conseils vous aideront à préparer votre voyage et à aborder sereinement la question de votre shopping durant votre séjour. En attendant de vous retrouver pour une nouvelle parenthèse new-yorkaise, je vous dis à très vite !

shopping à new york

shopping à new york
Broadway Avenue
shopping à new york
L’Oculus, la gare du World Trade Center

shopping à new york

shopping à new york
La vitrine de Dolce & Gabbana sur la 5ème Avenue
shopping à new york
La Flatiron Building, à l’intersection de Broadway et de la 5ème Avenue

shopping à new york

shopping à new york

shopping à new york

shopping à new york
Greenwich Village

Comments

comments

3 Comments

  • Tu me donnes furieusement envie d’y retourner !
    C’est mon rituel à chaque fois que je vais aux Etats-Unis, je vais acheter 4 ou 5 paires de Converse histoire qu’elles me tiennent jusqu’à mon prochain voyage… 🙂
    Sinon, le bon plan pour pouvoir régler ses achats sans frais, que ce soit aux Etats Unis ou dans n’importe quel pays en fait, c’est de posséder une American Express. C’est pas réservé aux riches (contrairement à ce qu’on peut penser!) et ça permet à la fois de payer n’importe quel montant par carte dans aucun frais, mais en plus de cumuler des Miles (ce qui n’est pas une mauvaise chose!). Moi je préfère ce système car j’ai toujours tellement peur de retirer plein de cash…

    • Coucou Sarah ! Contente que ce billet t’ait fait voyager 🙂 J’ai entendu parler de l’AMEX tout récemment (Air France a essayé de m’en placer une via mon programme Flying Blue) mais je n’ai pas accepté. Je vais regarder de plus près les avantages, ça pourrait valoir le coup pour mes prochains voyages. Merci pour le tuyau, belle semaine à toi :*

      • Ouii, tu vas voir, c’est très pratique ! Tu as plein d’autres avantages comme une billetterie en avance pour des concerts, des réductions sur pas mal de choses (-15% sur Hertz toute l’année, par exemple) mais je t’avoue que je m’en sers pas beaucoup pour ça. C’est une organisation à prendre (payer en Amex, ca veut dire s’organiser car ce n’est pas débité de ton compte immédiatement mais en début de mois, donc il faut penser à regarder son solde Amex et pas que son compte bancaire, car sinon en fin de mois tu te dis « oooh il me reste plein de sous!! » sauf qu’en fait tu as 2000€ qui attendent d’être débités…) mais ça permet de cumuler pas mal de miles toute l’année (en un an à peine, j’avais de quoi m’offrir un surclassement en Business sur un Los Angeles-Paris, par exemple!). Mais surtout, c’est la liberté de payer tout par carte, sans avoir aucun frais de fonctionnement, faut avouer que c’est quand même vachement pratique, surtout si comme moi tu as un homme qui a la fâcheuse manie de perdre son sac toutes les 2 minutes, avec plein de cash dedans… :/ Belle semaine !! <3

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)