Une Poitevine à Paris # 5 : pour le bonheur des papilles !

Après avoir découvert avec vous, ou peut-être pas, les délices sucrés de chez Chloé, voici un petit aperçu de mes aventures culinaires et gastronomiques de la semaine.
Comme vous le savez, je réside en appartement pendant cette semaine parisienne, et dispose d’une cuisine et de tout le nécessaire pour se préparer de bons petits plats, et échapper à la junk-food, trop facile et pas top pour se restaurer.
IMG_0168_Fotor
Je vous propose une recette originale et fraiche pour un diner délicieux qui m’est venue en totale improvisation culinaire, et qui finalement s’est avérée être un délice. J’avais emmené dans mes bagages des petits pois frais achetés sur le marché de Poitiers avant de prendre le train, et c’est sur cette base que je suis partie.
Le budget pour deux assiettes très copieuses est le moins de 10 €. Pour réaliser ma recette,  pour une assiette, il vous faudra :
1 poignée de petits pois frais du marché
1 avocat moyennement mur
2 ou 3 tomates selon les gouts
1 demi oignon blanc
8 bâtonnets de surimi nature ou farcis au fromage frais
J’ai assaisonné le tout de vinaigrette au balsamique, et ce fut un régal.
Petit rappel pour la cuisson des petits pois frais, si vous n’êtes pas habitués : les écosser, les rincer dans une passoire et les plonger dans un volume d’eau brouillante, les laisser cuire 20 à 30 minutes selon le niveau de croquant désiré.
IMG_0362_Fotor
Au fil de mes balades parisiennes, et hors de ma cuisine, je me suis laissée tenter par une gastronomie exotique que je n’avais jamais encore eu l’occasion de “vraiment” tester : la cuisine libanaise. Je me suis arrêtée 21 rue Montorgueil, dans le 1er arrondissement de Paris, dans le petit restaurant d’un traiteur libanais : Al Boustan.
IMG_0387_Fotor
J’ai opté pour un formule sympa et correcte niveau budget, à savoir une assiette composée avec au choix deux entrées et un plat pour 9€, pain libanais compris.
En entrée pour moi ce jour-là, caviar d’aubergine et (petites saucisses de boeuf, chercher le nom), et boulettes de boeuf à la coriandre accompagnées de riz aux lentilles.
La cuisine libanaise est copieuse et très parfumée. La coriandre fraiche, pour le coup, à été utilisée dans toutes les spécialités que j’avais choisies, ce qui n’est pas pour me déplaire, mais sur la fin est un peu lassant gustativement.
Quoi qu’il en soit, je n’ai pas été déçue, et recommande cet établissement à deux pas du Forum des Halles pour un déjeuner dépaysant sur le pouce.
553384_569590049736988_1515353118_n

 Al Boustan, 21 rue Montorgueil 75001 PARIS

Comments

comments

Suivre:

1 Commentaire

  1. Alexandra
    8 juillet 2013 / 06:34

    Avec plaisir 😉 !