Un week-end en Dordogne

Un week-end en Dordogne

Il y a quelques semaines, j’ai de nouveau pris la route le temps du week-end, pour aller à la découverte des alentours de Bordeaux. Après La Rochelle ou Tours, c’est vers le Périgord que je me suis dirigée. A l’invitation de l’Office de Tourisme de la Dordogne, j’ai eu le plaisir de visiter ce joli département et ses endroits les plus remarquables, et j’en garde un très agréable souvenir. Aujourd’hui, il est temps de vous raconter ce beau moment passé sur place, entre nature, culture et patrimoine.

Mon petit périple a démarré par Périgueux, où je suis arrivée le samedi midi, pour le marché. Ce jour-là, la ville est très animée, et bruisse d’une belle ambiance conviviale. Je suis venue profiter de ce week-end en amoureux, et pour le déjeuner, nous sommes tombés sur Little Cocotte, un petit restaurant très agréable, où nous avons passé un repas simple mais parfait. Les prix sont raisonnables et l’établissement veille à signaler qu’une grande partie de ses plats sont faits maison. Environ 20€ par personne pour un plat, dessert, boisson et café.

Nous avons ensuite pris la route du Château de Rastignac, pour aller à la rencontre de Michèle Jarry des Loges. Cette créatrice de bijoux d’art, après une carrière réussie à Paris au service des grands noms de la Haute-Couture, a décidé de poser ses valises en Dordogne. J’ai pu visiter son showroom, mais ses créations sont à retrouver à sa boutique-atelier, à Terrasson. La créatrice parisienne m’a raconté son histoire, ainsi que la manière dont elle travaille. Chaque bijou crée par Michèle Jarry des Loges est une pièce unique. Grande collectionneuse de pierres et de minéraux, elle exploite son fond personnel ou part à la recherche de l’élément qui lui manque pour réaliser la création qu’elle a en tête. Les sources d’inspiration de cette joaillière sont multiples : la nature, le cosmos ou l’identité féminine, qui lui servent à réaliser des bijoux dignes d’œuvres d’art.

Une nuit dans une cabane dans les arbres

Nous avons ensuite repris la route, pour rejoindre notre gîte pour la nuit. Nous avons posé nos valises dans une cabane perchée, sur le domaine des Cabanes de Jeanne. J’ai passé une nuit exceptionnelle, sans un bruit, et dans l’atmosphère cocon de cette cabane dans les arbres. La cabane est un petit appartement, qui comporte une ou plusieurs chambres, une salle de bain, un salon et une cuisine. L’accès se fait par escaliers entre les arbres. Au matin, nous avons profité du petit-déjeuner, livré directement sur la terrasse. C’est une expérience originale et très agréable, que je conseille de vivre au moins une fois. Le soir, nous avons dîné à quelques minutes de la cabane, à La Table de Jean. Cette auberge propose une cuisine bistronomique à base de produits frais et de saison. Les plats sont originaux, mêlant habilement tradition et modernité. Nous avons été quelque fois déstabilisés par certaines associations, mais ce fut une bonne surprise, et un excellent dîner en amoureux. La Table de Jean – Le Bourg, 24120 Coly – Menu à partir de 22€.

Nous avons ensuite rejoint, pour cette seconde journée de weekend, le site de Lascaux à Montignac, pour la visite du Centre International d’Art pariétal. Il y a quelques années, j’avais visité Lascaux II et le Parc du Thot, et j’avais beaucoup apprécié mon immersion dans la grotte découverte en 1940 et ma découverte des peintures rupestres préhistoriques dans une ambiance intimiste. Le site de Lascaux IV, ouvert en décembre 2016, est une nouvelle réplique de la grotte, nichée dans un bâtiment à l’architecture magistrale, posé à flanc de colline, associée à des contenus complémentaires pour mieux appréhender le sujet. La visite est courte, ne dure qu’une cinquantaine de minutes et les groupes de visiteurs s’enchaînent les uns après les autres, rendant la salle et les lieux d’exposition très bruyants. Cependant, il y a un intérêt à visiter Lascaux II et Lascaux IV, car les deux sites sont complémentaires. Tarif plein 17€ par adulte.

Un dimanche à Sarlat, capitale du Périgord

Pour poursuivre notre dimanche en douceur avant de rentrer à Bordeaux, nous sommes allés nous promener dans le joli village de Sarlat. Sarlat-la-Canéda, capitale du Périgord, est un village d’une grande beauté. Ce lieu plein de charme s’apprécie à pied, et c’est un vrai plaisir de se promener dans ses rues et ses ruelles, et admirer son architecture médiévale et Renaissance. Enfin, avant de reprendre la route, nous avons terminé notre week-end au Château des Milandes. Le Périgord n’a rien à envier à la vallée de la Loire : les châteaux périgourdins sont superbes et valent le détour. Le Château des Milandes, de style Renaissance, a été rendue célèbre par son illustre propriétaire, Joséphine Baker. L’artiste de music-hall achète la demeure en 1947 et y vit jusqu’à sa vente aux enchères en 1968. Aujourd’hui, le château est un lieu de visite remarquable, qui retrace en fil conducteur la vie de la chanteuse et danseuse nés aux Etats-Unis. Les jardins sont également magnifiques et offrent une très jolie promenade après la visite du château.

J’ai beaucoup aimé ce week-end de deux jours en Dordogne, et j’espère que ce petit carnet de voyage vous aura donné envie d’aller découvrir ou redécouvrir la région. Si l’envie vous prend de vous balader en France, mes nombreuses idées d’escapades sont à retrouver sur le blog.

Une belle fin de semaine et à très vite !

Article réalisé en partenariat avec l’Office de Tourisme de Dordogne Périgord

périgueux

Le centre historique de Périgueux

little cocotte périgueux

little cocotte périgueux

la maison blanche dordogne

michèle jarry les loges

Les créations de Michèle Jarry des Loges

 

michèle jarry les loges

cabane dans les arbres dordogne

cabane dans les arbres

cabane perchée

cabane dans les arbres

la table de jean coly

La Table de Jean à Coly

lascaux IV

Le site de Lascaux IV

lascaux IV

Sarlat

Sarlat-la-Canéda

Sarlat

sarlat

le Château des Milandes

Le Château des Milandes

le Château des Milandes

lascaux IVlascaux IVEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Comments

comments

Suivre:
Partager:

2 Commentaires

  1. 23 juillet 2018 / 10:16

    C’est tellement joli ! La France recèle de vrais trésors et pourtant j’ai tendance à filer à l’étranger quand j’ai un moment.
    Merci pour ce reportage et ces belles photos !

    • 24 juillet 2018 / 11:27

      Avec plaisir Aurore, merci pour ton commentaire 🙂

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)