Mon deuxième semi-marathon | Bordeaux Métropole

Semi Bordeaux

Hier soir, j’ai couru mon deuxième semi-marathon. Près d’un an après ma première course (c’était en mai 2014), je me suis lancée le défi de courir de nouveau sur 21 km et des poussières. Mon entrainement a été à la hauteur de ce que je voulais réaliser : dépasser mon propre record.

*

© GUILLAUME BONNAUD / Sud-Ouest

© GUILLAUME BONNAUD / Sud-Ouest

Maintenant que j’ai franchi la ligne de départ, j’ai les jambes raides, mais je pense surtout au chemin parcouru depuis tant d’années. Car pour moi, le running n’est pas un phénomène de mode pris à la volée, mais un combat personnel, un chemin de résilience, dont je suis heureuse de récolter les fruits.

*

Courir pour se construire

*

Je pars de loin. En mai 2009, il y a bientôt 6 ans, j’accusais un (très) fort surpoids, j’étais fumeuse, sédentaire, et réfractaire à la moindre activité physique. De cette période, il ne me reste que quelques photos cachées au fond d’un tiroir : j’étais une autre Alexandra. Pourtant plus jeune, j’étais athlétique, et j’avais laissé tomber le sport après le lycée.

*

En 2009, j’ai décidé de me reprendre en main. J’ai un mental d’acier, quand je veux quelque chose, je l’ai, et peu importe le temps que ça prendra. J’ai perdu 42 kilos, en associant régime alimentaire, puis équilibrage, et fitness intensif, seule devant ma télé, dans mon salon.

*

Ce n’est qu’à partir de 2012 que j’ai décidé de mettre mon nez dehors pour courir. J’ai réalisé que j’aimais ça, et que j’avais de bonnes dispositions pour m’épanouir dans ce sport : je suis très endurante et solide musculairement.

*

J’ai mis du temps avant de constater du progrès dans mes performances, et j’ai réalisé que le running est un travail de fond, assez ingrat, et que les minutes se gagnent au fil des mois seulement. Il faut s’accrocher plus que pour n’importe quelle discipline. L’arrêt du tabac en 2013 a été évidemment déterminant. Mais déterminée, en 2014, je me suis inscrite à ma première “vraie” course : le semi-marathon de Poitiers Futuroscope.

*

Autour de moi, peu de monde croyait en mes capacités à boucler ce premier défi. Moi je savais que j’y parviendrai, sans forcément briller par mon temps, mais que je passerai la ligne d’arrivée la tête haute, sans avoir lâché sur le chemin.

*

2h38 après mon départ ce 28 mai 2014, j’ai fait taire les quelques sarcasmes entendus autour de moi. Je suis consciente que je n’ai pas le physique d’une sportive, que je ne suis pas fine et élancée, que je suis encore lourde, mais j’y suis parvenue.

*

Running et dépassement de soi

*

C’est à compter de cette course que le cercle vertueux s’est mis en place. Je suis devenue ma propre coach. J’ai continué mon entrainement, à raison de deux sorties hebdomadaires en moyenne. Depuis ma dernière course, je me suis affinée (j’ai perdu environ 6 kilos). Pour finalement écraser mon temps de 2014 d’un peu plus de 15 minutes : j’ai couru mon semi-marathon de Bordeaux Métropole en 2h20 environ (temps de mon appli, à confirmer par le temps réel).

*

Dire que je suis heureuse est un euphémisme. J’ai bien géré ma course, malgré le temps maussade, la pluie, le vent, l’obscurité. Je vais me reposer correctement avant de rechausser les baskets, car mon prochain semi-marathon approche : dans six semaines, je cours de nouveau celui de Poitiers-Futuroscope. Et après, je me mets en pause des courses jusqu’à l’automne, avec peut-être celui de Toulouse en vue (20 septembre).

*

© GUILLAUME BONNAUD / Sud-Ouest

© GUILLAUME BONNAUD / Sud-Ouest

Je me peux pas conclure ce bilan sans penser à toutes les personnes et amies qui m’ont apporté leur soutien au fil des semaines, autant de vis-à-vis que via les réseaux sociaux. Vous vous reconnaitrez, et je vous embrasse très fort. Je pense également à mes copines semi-marathoniennes, et notamment Anne-Laure, auteure de Bonjour Darling, qui n’a pas démérité pour son premier semi, et qui a fait un temps exceptionnel.

*

© FABIEN COTTEREAU / Sud-Ouest

© FABIEN COTTEREAU / Sud-Ouest

Mille remerciements également aux spectateurs présents au bord du parcours, dont les encouragements étaient galvanisants, mais aussi aux bénévoles, qui ont donné de leur temps pour que la manifestation du Marathon Bordeaux Métropole se passe au mieux.

*

© FABIEN COTTEREAU / Sud-Ouest

© FABIEN COTTEREAU / Sud-Ouest

♡♡ Mademoiselle Modeuse | Blog mode, beauté & lifestyle à Bordeaux ♡♡

Comments

comments

Suivre:
Partager:

40 Commentaires

  1. 24 avril 2015 / 11:53

    Coucou ma jolie,

    Je viens enfin de prendre le temps de lire cet article que j’attendais 🙂

    Je suis tellement fière de toi, c’est un super exploit, rempli de motivation et de plaisir je ne peux que te saluer et te prendre en modèle!! 😀

    J’ai commencé à courir aussi l’année dernière mais je suis loin du semi…. haha mais on se ressemble sur pas mal de points et notamment le moral d’acier et la volonté d’avancer et d’accomplir quelque chose.

    Continue comme ça, garde le moral et la motiv c’est ce qui nous permet d’avancer ma bichette!!

    Plein de bisous!!

    • 26 avril 2015 / 17:47

      Merci pour ce message plein de bonnes ondes ma jolie Louisiane 🙂 A très vite, et belle fin de dimanche !

  2. 23 avril 2015 / 00:10

    Tu devais être épuisée mais heureuse et fière de toi en franchissant la ligne d’arrivée! J’ai encouragé quelques coureurs depuis la Victoire mais je ne t’ai pas vu passer. Il faut dire que la nuit, ce n’est pas facile de reconnaître les gens, encore moins en tenue de course!
    J’espère que le retour jusque chez toi n’a pas été trop difficile.
    Des bises

    • 23 avril 2015 / 21:51

      Il y avait en effet beaucoup de monde ce soir-là 🙂 Je suis bien rentrée, malgré un malaise dans le tram, mais tout s’est bien passé ensuite. Bises et à très vite Emeraude !

  3. 21 avril 2015 / 14:49

    OMG ! mais quelle satisfaction ! tu peux être très fière de toi ! je suis admirative de ta pugnacité alors je te dis un très très grand BRAVO ! tu es un exemple pour beaucoup d’entre nous !

    • 21 avril 2015 / 21:53

      Merci Camille 🙂 Bises, et à très vite.

  4. 21 avril 2015 / 13:00

    bravo pour cette performance sur soi, tu es un bel exemple !! congratulations !!!

    • 21 avril 2015 / 21:59

      Merci pour tes encouragements 🙂 A bientôt !

  5. 21 avril 2015 / 09:59

    Félicitations ! Pour ce semi marathon bordelais mais aussi pour ton parcours depuis le début, c’est admirable. On se verra au semi marathon de Toulouse, c’est mon objectif à moi aussi ! 🙂

    • 21 avril 2015 / 21:40

      Merci Julie, au plaisir de se croiser à Toulouse 🙂 Bises !

  6. 21 avril 2015 / 00:25

    Il y a 6 ans, j’ai aussi perdu 42 kilos en faisant du fitness devant ma télé comme quoi ça paie ! 🙂 Bon j’en ai repris la moitié mais j’ai envie de m’y remettre. Le running, ce n’est pas pour moi (j’ai fait 6 ans d’athlétisme pourtant) mais le fitness je dis oui :p Tes looks de tous les jours m’inspirent et me donnent envie de rayonner comme toi. Tu peux être fière de toi. J’espère te croiser un jour à une soirée Yelp ou en dehors ! 🙂

    • 21 avril 2015 / 21:37

      Merci Nora 🙂 Tu as réussi à prendre le contrôle de ton corps une fois, il n’y a aucune raison de ne pas y parvenir de nouveau. Au plaisir de te rencontrer également 🙂 Bises.

  7. 20 avril 2015 / 14:44

    Tout d’abord, mille bravos pour ce second semi Alexandra et secundo, très beau billet de blog et quel chouette chemin tu as parcouru ces dernières années alors KEEP GOING !
    J’ai également participé à cette première édition du semi et je suis un peu partagée : j’ai adoré le superbe parcours et le soutien des supporters très enthousiastes tout du long mais un peu déçue par les résultats officiels et l’absence des résultats réels et par l’organisation en général. Enfin, je me dis que c’était une première pour la ville (et pur moi aussi d’ailleurs !) et que ça sera mieux ficelé la prochaine fois. Ce qui est certain, ce que je serai de la partie en 2016.
    Très bon début de semaine à toi,
    Bisous

    • 23 avril 2015 / 22:43

      En effet, il y a eu pas mal de couacs, et c’est dommage. La pluie n’a pas aidé non plus, mais le public fervent et les bénévoles dévoués ont carrément relevé le niveau, et fait de la manifestation un très bon moment 🙂 Merci à toi et à très vite !

  8. Anne G.
    20 avril 2015 / 12:48

    Coucou,
    J’admire ta volonté, ta pugnacité.
    Je te dis bravo.
    Bravo pour le chemin parcouru et pour les efforts à venir.
    Douce est la récompense.
    Je te souhaite une belle semaine.
    Au plaisir de te lire …

    • 20 avril 2015 / 23:15

      Merci à toi Anne pour ton joli commentaire. A très bientôt. Bises.

  9. 20 avril 2015 / 11:43

    Félicitations ! Pour ce semi marathon bordelais mais aussi pour ton parcours depuis le début, c’est admirable. On se verra peut être au semi marathon de Toulouse, c’est mon objectif à moi aussi ! 🙂

    • 23 avril 2015 / 22:40

      A très vite alors ! Merci Julie 🙂

  10. 19 avril 2015 / 22:43

    Très joli témoignage 😉
    Et bravo pour ce nouveau record/dépassement de soi

    • 20 avril 2015 / 23:16

      Merci Chloé 🙂

  11. 19 avril 2015 / 19:49

    Félicitations pour ta performance et tout ton chemin parcouru ! Ton article est très émouvant, tu peux être fière de toi Alexandra ! 🙂

    • 23 avril 2015 / 22:39

      Merci Laura 🙂

  12. c.l.e.m.e.n.c.e
    19 avril 2015 / 19:37

    Super article ! Bravo pour le parcours effectué !

    • 20 avril 2015 / 23:16

      Merci à toi Clémence 🙂 Bises.

  13. 19 avril 2015 / 19:25

    Félicitations !!! Si tout se passe bien, je serais à Toulouse pour t’applaudir si tu fais le semi !!

    • 23 avril 2015 / 22:30

      Merci 🙂 A bientôt alors 😉

  14. 19 avril 2015 / 19:03

    Ça doit être sympa de courir un semi de nuit, bravo pour cette course !
    On se verra peut-être sur le semi de Toulouse 😉

    • 20 avril 2015 / 21:33

      La course de nuit aurait été encore plus sympa s’il n’avait pas plu, mais l’expérience valait le coup. Rdv au SM de Toulouse alors 🙂 Bises.

  15. 19 avril 2015 / 18:54

    Très touchant ton témoignage, un beau parcours dont tu peux être fière !

    Bravo championne ! 🙂

    • 20 avril 2015 / 21:31

      Merci Laura 🙂 Tu es adorable, à très vite. Bises ma belle.

  16. 19 avril 2015 / 16:01

    Coucou !
    Bravo pour cette performance ! Un semi-marathon ce n’est pas rien. Bravo pour ta persérance et tout ce chemin parcouru (pas que sportif !) Ton texte est très touchant.
    Bonne fin de dimanche
    Gwen

    • 20 avril 2015 / 21:29

      Merci pour ton commentaire charmant Gwen 🙂 A bientôt. Bises.

  17. 19 avril 2015 / 15:55

    Bel article. Félicitations pour ce 2ème semi !

    • 20 avril 2015 / 21:27

      Merci Vincent et à bientôt pour le SM de Poitiers 🙂

  18. 19 avril 2015 / 15:19

    Tu peux être vraiment fière de toi ! Bravo !
    Pas sportive pour un sou, je suis incapable de courir alors j’applaudis vraiment ceux qui s’y mettent, qui s’y tiennent et qui font ça avec plaisir.

    • 20 avril 2015 / 21:28

      Merci pour tes encouragement Oriane 🙂 Bises et à très vite !

  19. 19 avril 2015 / 15:17

    bravo ma belle, tu peux être fière de toi
    bisous

    • 20 avril 2015 / 21:36

      Merci Sylvie 🙂

  20. 19 avril 2015 / 14:35

    Bravo bravo bravo !!! Je suis toujours en admiration devant les personnes qui vont jusqu’au bout de leurs défis et le marathon, le semi-marathon, c’est vraiment la grande classe ! C’est beau de voir un être qui se dépasse, qui donne tout pour aller encore plus loin, plus haut. Les sarcasmes on s’en fout, tu as bien raison d’écouter ta voix intérieure, c’est ça qui compte et qui fait qu’aujourd’hui tu peux vraiment être fière de toi.
    Encore une fois Mademoiselle, chapeau bas !

    • 23 avril 2015 / 22:44

      Ton commentaire est adorable, merci mille fois ! Bisous et à très vite 🙂