fbpx
Accueil » Lifestyle ! » Être ronde et sportive

Être ronde et sportive

sportive-ronde

J’ai toujours aimé faire du sport. Depuis mon enfance, j’ai essayé pas mal de disciplines soit sous licence (danse, judo, rugby, natation, athlétisme) soit en pratique libre (escalade, équitation, cyclisme, vol en parapente).

Pourtant, je n’ai pas le corps fin et léger d’une athlète. Je suis ronde depuis quelques années et je n’ai jamais autant aimé la pratique sportive. J’ai physiquement évolué, j’ai pris du poids et j’ai volontiers accueilli ces changements morphologiques.

Cependant, j’ai continué sans me poser de questions. Etre pulpeuse et faire du sport, c’est évidemment possible et je vais t’expliquer pourquoi.

Le sport, question d’envie avant tout

La première chose qui vient à l’esprit quand on songe à la pratique du sport en étant en surpoids, c’est la difficulté. C’est une réalité. Mais on peut composer avec. Soulever son propre corps en courant, sautant, marchant demande davantage d’efforts quand on pèse 70, 80 voire 100 kilos et plus. Les personnes rondes qui ont une pratique sportive régulière sont donc davantage à encourager qu’à blâmer.

Je suis une femme ronde mais je suis une femme avant tout. Je n’ai d’aucun handicap visible et je considère que j’ai droit comme quiconque de trouver du plaisir et de l’épanouissement dans l’activité physique.

Je n’ai jamais eu à souffrir de moqueries en club ou en salle de sport. Tout juste ai-je remarqué des regards curieux. Sans doute parce que ma silhouette n’est pas celle qu’on a l’habitude de voir dans les cercles sportifs.

Vous n’empêcherez jamais les gens de vous juger, mais c’est votre attitude qui stoppera les tentatives de déstabilisation. N’ayez pas honte de ce que vous êtes. Oubliez les tristes et les rageux, il ne tient qu’à vous de profiter et de vivre votre meilleure vie.

Quel sport privilégier quand on est ronde ?

L’étape indispensable avant de se lancer dans la pratique d’un sport est de vous assurer que vous y êtes médicalement apte. Une visite chez un médecin généraliste vous assurera de vos capacités physiques réelles et au besoin, vous fera procéder à des examens plus poussés, comme le test d’effort. J’ai personnellement fait un bilan complet avant de reprendre mes inscriptions en club et en salle.

Le poids du corps peut altérer le confort articulaire. Aussi, pour se ménager, optez pour des sports doux, comme la marche, la natation, le yoga. Il y a quelques années, je pratiquais le running de manière assez soutenue. J’avais eu le plaisir de courir trois fois le semi-marathon.

Fière de mes performances, j’accusais pour autant le coup physiquement. J’avais bien plus de difficultés que les autres à récupérer physiquement, surtout les articulations, à cause de ma masse corporelle. Je continue de courir mais j’ai appris à être plus sage. Je ne force plus mon effort au delà de mes capacités et j’ai renoncé à me challenger sur des courses longues. Pour les détails de ma routine sport, RDV dans mes Stories Instagram au quotidien.

Casser le cliché du bodygoal

Lorsque j’ai évoqué sur mon Instagram mon projet de reprendre la route de la salle de sport plus assidument, j’ai reçu de nombreux messages d’encouragement mais aussi d’autres, plus négatifs, qui me reprochaient de “vouloir mincir et devenir une fit girl“.

J’avoue que j’ai été à la fois surprise et agacée. On entend souvent parler sur les réseaux sociaux du concept de bodygoal. Il s’agit d’un objectif de corpulence qu’on se fixe comme un challenge et qu’on souhaite atteindre par l’intermédiaire du sport et de la nutrition. Or, les normes qui s’imposent et se répètent n’envisagent le bodygoal que comme un corps mince et sculpté.

Moi j’ai un bodygoal, mais il n’est pas mince. Mon bodygoal c’est de gagner en fermeté à certains endroits de mon corps sans perdre mes rondeurs que j’aime et qui me caractérisent. La métamorphose physique ne m’emballe pas et je connais maintenant très bien ma physionomie. Mon bodygoal se caractérise aussi par l’envie d’être dans un état de bien-être et de forme optimal.

Comment bien s’habiller quand on est ronde et sportive ? 

On ne va pas se mentir, la question d’un équipement de qualité n’est pas simple. Pour les petits budgets, Decathlon propose ses vêtements de sport en marque propre jusqu’au 4XL. IL y a aussi des opportunités intéressantes en ligne sur Amazon, qui a développé sa marque de vêtements de sport. Je me suis acheté deux leggings jolis et de très bonne qualité en XL.

Sur ces images issues de mon premier shooting de mode sport avec Solène, je porte un équipement total de chez Marina Sport. Je vous parlerai plus en détail dans quelques jours sur mon compte Instagram de ces différentes pièces que je teste actuellement au fil de mes entrainements.

Et vous, côté sport, où en êtes-vous ? Que vous soyez dodue ou pas, les commentaires sont ouverts pour la discussion et on se retrouve aussi sur le même sujet sur Instagram.

Une belle fin de semaine et à très vite !

 

Alexandra-Signature

Photos It’s Henriette Studio

 

vêtements-de-sport-grande-taille-jolis

faire-du-sport-quand-on-est-ronde

Comments

comments

Suivre:
Partager:

2 Commentaires

  1. 27 février 2020 / 14:22

    Coucou, ca fait plaisir de lire ton article parce que je me suis décidée à franchir le pas d’une salle de sport. Contrairement à toi, je deteste ca mais j’ai décidé de me prendre en main et si d’autres y arrivent pourquoi pas moi.
    Comme toi, j’ai pas un but de fitness de fou mais je veux perdre 10kg histoire de me sentir mieux tout en gardant mes formes et en me musclant. On va voir si j’y arrive.
    J’attends un peu avant d’investir dans des vetements plus moulant pour le sport, je reste en jogging, j’assume pas trop mes bourrelets mais on verra plus tard.
    Oysho propose des vetements de sport mais je ne sais pas ce qu’ils valent.
    bises
    Aurélie

    • Alexandra
      Auteur
      5 mars 2020 / 10:50

      Plein de force pour poursuivre sur ta belle lancée Aurélie <3

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?