fbpx
Accueil » Lifestyle ! » Cinéma : 5 destins de femmes à voir ou revoir sur Netflix

Cinéma : 5 destins de femmes à voir ou revoir sur Netflix

mustang-film-netflix

Confinement oblige, toutes les idées sont bonnes pour occuper le temps d’ordinaire passé à l’extérieur. C’est le moment pour enrichir votre culture ciné et si vous êtes abonné Netflix, la plateforme de streaming déborde de bons films.

Aujourd’hui, j’ai compilé pour vous les 5 films, série et documentaire qui se penchent sur des destins de femmes. A voir ou revoir pour faire le plein d’émotions et enrichir votre culture cinéma

 

Alexandra-Signature

 

precious-film

 

Precious (USA, 2010)

Comment trouver un sens à sa vie lorsqu’on est une adolescente analphabète a 16 ans, que l’on vit dans misère à Harlem et que l’on est enceinte de son deuxième enfant, issu d’un viol ? Precious est un film coup de poing. Réalisé par Lee Daniels, ce film américain est sorti en 2010 et a permis de révéler la comédienne Gabourey Sidibe dans le rôle-titre.

Le long-métrage est le parcours d’une jeune femme de la fin des années 1980 pour trouver sa propre voie et se libérer de son milieu d’origine. Precious est servi par un casting 5 étoiles, avec des rôles secondaires servis par de grands noms de la musique, comme Mariah Carey et Lenny Kravitz.  

 

affiche-divine-film

Divines (France, 2016)

La vie de Dounia s’articule entre difficultés scolaires, précarité dans le logement qu’elle occupe avec sa famille dans un bidonville de son quartier sensible et petits larcins pour occuper le quotidien. Mais la jeune femme a soif de pouvoir et de réussite. Avec la complicité par Maimouna, sa meilleure amie, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse de drogue respectée. Dans le même temps, la jeune femme fait la rencontre d’un danseur et cet événement va bouleverser ses certitudes. 

Divines est un film sans concessions, qui décrit la vie de “la banlieue” et de ses habitants avec un réalisme glaçant. On y retrouve la force qui caractérise un autre long-métrage du genre, Les Misérables, sorti en 2019. A voir impérativement. 

 

 

nina-simone-documentaire-netflix

 

What happened Miss Simone ? (USA, 2015)

J’adore Nina Simone. Ma joie a été immense quand j’ai découvert que Netflix avait ajouté à son catalogue le documentaire What happened Miss Simone ?, sorti en 2015. La réalisatrice américaine Liz Garbus dresse durant plus d’1h40 le portrait d’un génie de la musique, brillante, complexe et torturée. Le film est très bien documenté. Il mêle des enregistrements et interviews inédits à un grand nombre de témoignages de proches de Nina Simone, dont celui de la propre fille de la chanteuse. 

What happened Miss Simone ? ne se borne pas à raconter la carrière d’une musicienne connue et reconnue mais aborde également les aspects les plus sombres de sa vie, de l’enfance à sa mort. C’est un beau documentaire qui plaira autant aux amateurs de celle qui fut l’une des plus belles voix du 20ème siècle qu’à ceux qui ne la connaissent pas encore. 

 

mustang-film-netflix

 

Mustang (France-Turquie,2015)

Ce film est celui qui m’a le plus touché récemment. Sortie en 2015, ce long-métrage germano-franco-turco-qatarien, évoque le drame vécu par cinq soeurs en Turquie. A la fin de l’année scolaire, Lale, Ece, Nur, Sonay et Selma rentrent chez leur grand-mère, qui les élève, pour passer les vacances d’été.

Les jeunes filles ignorent ce qui les attend : la réclusion et le mariage forcé, orchestrés par leur oncle, qui les abusent sexuellement en secret. Chacune va vivre un destin différent dans la malheur. Ce drame sur le sort des femmes dans un pays encore verrouillé par les traditions est parfois touché par l’espoir et reste un chef-d’oeuvre du cinéma contemporain.

 

 

self-made-serie-netflix

 

Self Made : d’après la vie de Madam C.J.Walker (USA, 2020)

En mars, Netflix a ajouté a son catalogue une nouvelle mini-série, qui est aussi un biopic. Celui de Sarah Breedlove, plus connue sous le nom de Madam C.J. Walker, qui fut la première femme afro-américaine a construire un empire économique et à devenir millionnaire. L’histoire se déroule au début du 20ème siècle. La jeune femme, née 2 ans après l’abolition de l’esclavage, connait des débuts difficiles, avec un mariage à 14 ans, une première grossesse à 15 et un veuvage à 20 ans. 

Alors qu’elle tente péniblement de gagner sa vie comme blanchisseuse et qu’elle souffre d’une perte de cheveux importante, la femme qui l’emploie lui prodigue des soins capillaires qui redonnent vie à sa chevelure. Sarah décide alors de se lancer dans la commercialisation de produits capillaires pour les cheveux afro. L’entreprise est un succès et à force de travail et d’abnégation, faisant face à la ségrégation, la misogynie et la concurrence, l’entrepreneure se construit un nom et un empire. 

J’ai beaucoup aimé cette création Netflix, légère et bien écrite, qui permet de retrouver l’actrice Octavia Spencer. Une bulle de fraicheur et un beau destin de femme, qui a réussi à s’affranchir des difficultés de son époque. 

 

 

Comments

comments

Suivre:
Partager:

4 Commentaires

  1. CHOINARD Chantal
    11 avril 2020 / 09:24

    Bonjour et merci Mademoiselle Modeuse pour ces bonnes idées……bon weekend de Pâques inside of course !!!!

  2. 7 avril 2020 / 08:36

    Merci Alexandra ! Je suis bien tentée par Mustang 🙂

    • Alexandra
      Auteur
      9 avril 2020 / 14:53

      Merci beaucoup Sandrine pour ton commentaire. Des bises.

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?