fbpx
Accueil » Cityguide / Récit(s) de voyage(s) » Mon Premier Flirt avec Lancel

Mon Premier Flirt avec Lancel

IMG_0307_Fotor

Robe vintage Hippy Market (voir adresse)
Sac Premier Flirt de Lancel
Lunettes de vue Dior
Chaussures compensées André
Portraits pris au Jardin du Luxembourg

IMG_0302_Fotor

Paris rime souvent avec flâneries, surtout quand on y est de passage et qu’on a envie de savourer une semaine du mois de juillet.

Au hasard de ma promenade, je suis tombée sur un boutique très intéressante pour qui, comme moi, apprécie le vinage. Il s’agit du Hippy Market, installé 3 rue de Turbigo, dans le 1er arrondissement.

Les photographies que j’ai prises des lieux parlent d’elles-mêmes, il y a un choix impressionnant et très varié, et chose appréciable, les pièces sont classées par “styles” ou thématique. Ainsi, j’ai pu sans grande difficulté me concentrer à éplucher les rayonnages des imprimés à pois, à fleurs, pour mes looks rétro-féminins. Et cette jolie robe à fleurs de gros motifs m’a tapée dans l’oeil. Et coïncidence rigolote, il s’agit d’une robe vintage qui a été faite main, en attestent les coutures observées de près. Ce vêtement nécessitera deux retouches au décolleté de devant, mais j’en ferai mon affaire à la rentrée…Je la trouve parfaite, le dos possède un décolleté large assez élégant, la coupe est confortable, la matière solide et de bonne qualité, je suis ravie.

Et elle m’a couté 25 €, ce que je trouve tout à fait raisonnable pour une pièce vintage. Ma visite m’a par ailleurs permis de rencontrer les deux messieurs qui animent ce lieu vraiment agréable, ils sont très sympathiques et courtois, c’est donc une adresse que je retiens et où je repasserai à l’avenir sans faute.

hippy-market-etienne-marcel_Fotor

Hippy Market, 3 rue de Turbigo, 75001 PARIS
Téléphone : 01.44.88.27.82

IMG_0213_FotorIMG_0212_Fotor

Au fil de mes pérégrinations, j’ai également poussé la porte d’une maison prestigieuse, place de l’Opéra : Lancel. Je me suis finalement offert le “Premier Flirt” gris en cuir, soldé actuellement. Une belle pièce de plus dans mon vestiaire, j’en suis ravie.

Au coucher du soleil, avant d’aller m’installer dans l’une des salles du cinéma “les 7 Parnassiens” pour voir “Le Passé” d’Asghar Farhadi (prix d’interprétation féminine à Cannes pour Bérénice Bejo), j’ai poussé ma promenade jusqu’au Jardin du Luxembourg qui est à quelques foulées, pour faire quelques photographies à la lumière tombante.

Lancel a tout à fait trouvé la définition de l’élégance des françaises : c’est la “French Légèreté”, l’alliance entre le vintage et la touche de luxe en équilibre. N’est-ce donc pas pour ça qu’on nous envie, nous les Frenchies ? Pour ça, mais pas seulement …

Comments

comments

Suivre:

2 Commentaires

    • Alexandra
      3 juillet 2013 / 10:05

      Hello, et merci pour ta visite. Ton blog est très sympa, je te mets en favori 😉 A bientôt.

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?