Visiter Amsterdam en hiver

Visiter Amsterdam en hiver

Les vacances de Noël, on les imagine facilement vers le Sud, et on pense davantage à des destinations où le soleil n’est pas rare. Forte de mes contradictions, c’est sur Amsterdam que s’est arrêté mon choix pour s’évader lors de cette semaine de vacances. La capitale des Pays-Bas, ville du nord, suscitait en moi toutes les curiosités, et je dois dire avec le recul de ce voyage déjà terminé que mon plaisir fut à la hauteur de mes attentes.

*

IMG_8114

Amsterdam, dynamique et cosmopolite

Amsterdam est une ville dynamique, à la population jeune et cosmopolite, une capitale européenne moderne.  En cette saison, les températures sont assez fraiches, et par conséquent, bonnet, écharpe épaisse et gants seront indispensables, ainsi qu’un parapluie résistant à tous les vents.

*

Information pratique : Amsterdam est à 3H de Paris-Nord par le Thalys. C’est moins contraignant qu’un vol, puisque la gare Amsterdam-Centraal est, comme son nom l’indique, en plein centre, et que l’aéroport de Shiphol est quant à lui à 17,5 km d’Amsterdam.

*

La monnaie reste la même pour tous, on paie en euros. Le paiement par carte bancaire est presque accepté partout, mais il reste compliqué de trouver un distributeur pour retirer, on les compte sur les doigts de la main. Donc si vous en repérez un, gardez bien en mémoire son emplacement… Amsterdam, en images et en résumé…

*

IMG_8121

Rijksmuseum Amsterdam – Jan Luijkenstraat 1

IMG_8122

Rijksmuseum Amsterdam – Jan Luijkenstraat 1

Le Rijkmuseum d’Amsterdam

Notre séjour a été composé de quatre visites principales. La première a été le Rijkmuseum, temple de l’Age d’Or hollandais. On y court pour Rembrandt, Vermeer, Hals, Steen, entre autres.

*

Le rez-de-chaussée est consacré à l’art hollandais d’inspiration asiatique, et à l’histoire des Provinces Unies et de la naissance de la république de Hollande. Le bâtiment est actuellement en travaux pour rénovation, ce qui ne permet de pouvoir visiter qu’une partie du musée, mais l’essentiel des collections a été maintenu en vue.

*

Plein tarif (décembre 2012) : 14 €. A noter que le prix des billets n’a pas été revu pour les musées actuellement en travaux, ce qui est un peu frustrant. Mais on y court quand même. 🙂

*

IMG_8135

Carte postale d’Amsterdam : bicyclettes et maisons alignées.

IMG_8248

Amsterdam Cheese Museum – Prinsengracht 112

IMG_8246

Musée de la Tulipe – Prinsengracht 112

IMG_8319

Marché Albert Cuyp – Quartier du Pijp

IMG_8314

Marché Albert Cuyp – Quartier du Pijp

IMG_8312

Marché Albert Cuyp – Quartier du Pijp

IMG_8310

Marché Albert Cuyp – Quartier du Pijp

IMG_8267

Le street art à Amsterdam

Amsterdam, ville d’art et d’histoire en tous lieux, et aussi dans la rue. Vous n’aurez aucun problème pour communiquer si vous maitrisez correctement l’anglais; Amsterdam est une ville bilingue. Mon séjour a été d’autant plus appréciable que les personnes rencontrées ont été charmantes et très hospitalières.

*

IMG_8266

IMG_8262

“Hello, I am une vraie touriste, non ?”

C’est l’heure de manger un bout…On peut se laisser tenter par les frites de Wil Grantaa’s Frites, baraque à frites à côté de l’église Westerkerk, considérées comme les meilleures de la ville. En effet, croustillant au rendez-vous. De 2,50 à 4 € selon la taille du cornet, supplément ketchup ou mayo 0,50 €. Il y a des bancs pour s’asseoir juste derrière…

La maison d’Anne Frank à Amsterdam

IMG_8245

Maison d’Anne Frank – Prinsengracht 267

Deuxième visite du séjour, et de loin la plus émouvante, c’est la maison d’Anne Frank (Anne Frank Huis – 3ème facade en partant de la droite). Il est préférable d’avoir lu le Journal d’Anne Frank avant la visite pour mesurer ce que fut l’épreuve de la vie en clandestinité dans ce que le jeune fille appelait l’Annexe. Outre la maison, ce lieu abrite aussi un musée dédié au Journal et un lieu d’exposition temporaire. Plein tarif : 9 €

*

IMG_8162

Hermitage Amsterdam – Amstel 51

Pénultième visite : le Musée Van Gogh, provisoirement transporté à l’Hermitage d’Amsterdam (annexe de l’Hermitage de Saint-Petersbourg) le temps des travaux de rénovation. La collection est interessante, mais il aurait été pertinent pour le musée déplacé d’adopter une scénographie chronologique des oeuvres. L’impression première est le fourre-tout, il n’y a pas de logique dans la présentation successive des toiles. Dommage pour percevoir notamment l’évolution du style d’un artiste à travers le temps.

*

L’Hermitage propose également en ce moment dans le prix du billet une exposition temporaire Impressionism : Sensation & Inspiration. Jolie expo qui permet de voir Monet, Renoir, Rodin, Degas ou Pissaro.

*

Ce musée moderne dans sa composition (l’ensemble a été rénové après 2005) présente néanmoins des défauts, et pas des moindres : les pièces de l’étage sont minuscules, une dizaine de m² chacune, avec une toile sur chaque mur. La visite n’est donc pas aisée, et on se bouscule, on se marche sur les pieds, et on reste patient. Plein tarif : 17,50 €. Là encore, pas de mise à jour du billet en période de travaux.

*

IMG_8218

Amsterdam, on y flâne, et on s’arrête devant les vitrines des nombreuses galeries privées. C’est une ville où le moteur est presque banni pour la circulation. Ce n’est pas un secret que de dire qu’Amsterdam est la ville du vélo, c’est même le moyen de locomotion principal en ville. On apprécie l’unique bruissement des conservations en pleine rue, et le grelot des sonnettes de bicyclette…

*

IMG_8325

Stedelijk Museum – Paulus Potterstraat 13

Le Stedelijk Museum, paradis de l’art contemporain

Ultime visite de notre séjour, le grand musée municipal d’art moderne, le Stedelijk Museum. C’est l’étape incontournable pour les amateurs d’art et pour ceux du genre. Les collections sont superbes, le bâtiment est parfait, c’est un musée où l’on ne s’ennuie pas. Quatre axes de visites : l’art avant 1950, l’art après 1960, le design et l’exposition temporaire, en ce moment consacrée à Mike Kelley.

*

IMG_8329

Vincent Van Gogh – Les Bêcheurs – 1889

IMG_8330

Claude Monet – La Maison à travers les roses – 1925/1926

IMG_8333

Paul Cezanne – La Montagne Sainte-Victoire – 1888

IMG_8337

Vassili Kandinski – Improvisation 33 – 1913

IMG_8339

Marc Chagall – Autoportrait aux 7 Doigts – 1912/1913

IMG_8346

Pablo Picasso – L’Aubergine – 1946

IMG_8345

Max Beckman – Autoportrait de Quappi et moi – 1941

IMG_8358

Sol LeWitt – Wall Drawing #1084 – 2003

IMG_8369

Jeff Koons – Ushering in banality – 1988

IMG_8381

Pablo Picasso – Femme nue devant le Jardin – 1956

IMG_8384

Martial Raysse – Peinture à haute tension – 1965

Déjeuner et diner à Amsterdam, deux bonnes adresses

Tout d’abord, un très bon restaurant indonésien, le Bojo Speciaal, situé Lange Leidsedwarsstraat 11. La carte propose des assiettes composées très (très) copieuses qui démarrent à 13 €, dépaysement garanti dans l’assiette pour les amateurs de cuisine et de saveurs exotiques.

cbk

Photo Google Maps

Un petit sandwich au poisson frais ?? Vous en trouverez sur le pont situé entre Haarlemstraat et Nieuwendijk, la baraque s’appelle Stubbe’s Haring. Il faut tenter le sandwich au hareng frais avec oignons. Prévoyez les chewing-gum après votre pause-sandwich.

images

Evidemment, Amsterdam, c’est aussi le Red Light et ses vitrines éclairées à la nuit tombée, les coffee-shops à foison, les grosses boutiques de souvenirs, les Mac Do et Burger King tous les mètres et les 5 H&M au kilomètre-carré. C’est aussi un aspect de cette ville, reflet de la mondialisation, qui fait qu’Amsterdam est un peu Paris, un peu Barcelone ou un peu Rome.

*

J’ai arpenté la ville uniquement à pied, même si le reseau de tramways dessert parfaitement la ville, avec une moyenne de 10 km de marche par jour. Prévoyez donc une excellente paire de chaussures, solides et confortables. Amsterdam, n’hésitez pas, allez-y les yeux fermés, aussi bien en hiver qu’en été.

Comments

comments

Suivre:
Partager: