Un week-end à Budapest

Un week-end à Budapest

Coucou ! Comment ça va ce matin ? Après Bruxelles, Stockholm ou Amsterdam, je vous emmène de nouveau en voyage sur le blog, à la découverte de Budapest, la capitale de la Hongrie. Il y a maintenant plusieurs semaines que je suis partie en week-end dans la capitale hongroise (que j’avais partagé avec vous sur Instagram), et il me tardait de vous raconter ces deux journées, les souvenirs de cette jolie ville séparée par le fleuve Danube et mes quelques bonnes adresses sur place.

Un week-end à Budapest : que visiter en deux jours ? 

Pour notre premier jour, nous avons choisi d’arpenter Pest, le secteur où nous avons logé. La ville actuelle de Budapest est issue de la fusion, au 19ème siècle, de la ville de Buda (alors capitale de la Hongrie) et de Pest et Obuda, situées de part et d’autre du Danube. Nous avons démarré par la visite de la Basilique Saint-Etienne, située à quelques 5 minutes de l’appartement. Cet édifice religieux est somptueux, très richement orné et d’accès libre, moyennement un don en monnaie à l’entrée. Nous sommes ensuite partis par le boulevard Andrassi (Andrassi Ut). Nous sommes passés devant L’Opéra National Hongrois, puis nous nous sommes arrêtés à la Maison de la terreur, pour notre seconde visite de la journée.

Terror Hasa est l’ancien siège de la police politique hongroise. Transformée en musée en 2000, on y suit l’histoire des persécutions des régimes nazi puis communiste depuis la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à la chute de la dictature en 1989. Le parcours est angoissant mais vraiment instructif. Tarif adulte : 2000 forint hongrois (environ 6€).

Nous avons ensuite repris notre promenade jusqu’à la Place des Héros. Située juste avant le Varosliget, le plus grand parc de Budapest, ce monument imposant a été construit pour célébrer le millénaire de l’installation des Magyars en Hongrie et comporte les statues des grands héros de l’histoire hongroise. Nous sommes ensuite entrés dans le parc pour aller jusqu’aux thermes Széchenyi. Situés dans un bâtiment jaune de style néo-classique, ces bains sont les plus grands d’Europe et attirent beaucoup de monde. Nous avons tenté l’expérience des thermes mais dans un autre établissement, les bains Gellert.

Deuxième journée. L’objectif de notre dimanche était de passer de l’autre côté du Danube, pour aller découvrir Buda. Juste avant de prendre la route à pied, nous avons démarré notre dimanche par la visite de la Grande Synagogue de Budapest, située à quelques minutes de notre appartement. Ce lieu de culte a été construit à la moitié du 19ème siècle, sur un modèle de basilique chrétienne. La grande synagogue de Budapest est la plus grande d’Europe et la deuxième mondiale, après celle de New York. Elle peut accueillir jusqu’à 3000 fidèles. Sa grande capacité s’explique par l’importance de la communauté juive d’avant-guerre, qui représentait un quart de la population de la ville. A l’extérieur, un petit cimetière a été transformé en jardin et dans la cour extérieure, une sculpture contemporaine, l’Arbre de Vie, rend hommage aux victimes hongroises de la Shoah. Visite en français, 4000 forint (environ 12€). 

Toujours à pied, nous avons profité de la promenade le long du Danube avant de nous rendre au Pont Margit pour rejoindre Buda. Nous sommes passés devant le Parlement hongrois et devant les Chaussures au bord du Danube, un mémorial très émouvant, crée en 2005. Sur le bord du fleuve on été scellées une soixantaines de paires de chaussures en bronze, pour honorer la mémoire des victimes du Parti nationaliste des Croix Fléchées, acquis à la cause nazie, entre 1944 et 1945. Durant ces quelques mois où le peuple juif de Budapest a été persécuté, de nombreuses exécutions étaient réalisées au bord du Danube. On demandait aux victimes de se déchausser avant de mourir et de tomber à l’eau, pour conserver les souliers, à l’époque rares et chers.

Arrivés à l’ouest du fleuve, nous avons gravi la colline pour aller jusqu’au Bastion des Pêcheurs et au quartier du Château de Buda. On découvre les lieux par un ensemble de remparts et de tours néo-médiévales, construites entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème, qui ferment une place entourant l’église Saint Matthias. Cet endroit offre une vue superbe sur la ville en contrebas. Nous nous sommes ensuite promenés dans les rues du quartier, ou les maisons et bâtiments de couleurs s’alignent.

Pour terminer notre journée, nous nous sommes rendus aux Thermes Gellért, toujours sur la rive ouest du Danube. Ces bains sont ceux de l’Hotel Gellért, également accessibles aux non-résidents. A l’intérieur, tout est propre, joli (décoration de style Art Nouveau inchangée depuis 1918) et parfait pour se détendre : plusieurs bains chauds à différentes températures, une piscine et des espaces pour les soins et massages. Les prix sont un peu plus chers que la moyenne des thermes de Budapest, mais garantissent à mon sens davantage de tranquillité et une expérience plus agréable. Tarif : environ 35 € pour deux pour une cabine privée en couple. N’inclut pas la location des serviettes et bonnet de bain.

budapest

La Basilique Saint-Etienne

budapest

La Basilique Saint-Etienne

budapest

budapest

budapest

budapest

Andrassi Ut

budapest

budapest

budapest

La Maison de la Terreur

budapest

budapest

budapest

Hosok Tere | La Place des Héros

budapest

Les Thermes Széchenyi

budapest

budapest

La grande Synagogue de Budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

Le Parlement Hongrois

budapest

Les “Chaussures au bord du Danube”

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

Week-end à Budapest : comment y aller ? Où dormir ? Où manger ? Où boire ?

J’ai réservé mon week-end à Budapest un mois avant le départ. Pour les vols, j’ai acheté deux allers-retour Bordeaux-Budapest via WizzAir, compagnie low-cost hongroise. Lors de notre voyage aller, nous avons eu une expérience malheureuse : j’ai embarqué un peu malade et je me suis sentie mal durant le vol. A notre grande surprise, l’équipage présent à bord ne nous a pas apporté son aide lorsque j’ai perdu connaissance assise dans mon fauteuil, et nous avons du nous débrouiller seuls pour me sortir de ce malaise. Le voyage retour s’est déroulé plus normalement. Je reste cependant sur ce mauvais souvenir et c’était mon premier et dernier voyage sur cette compagnie. Le low cost ne doit pas méconnaitre les règles élémentaires de sécurité et de bien-être à bord.

Pour le logement, j’ai opté pour la réservation d’un appartement via Airbnb. Après quelques recherches, j’ai trouvé un lieu très central au coeur de Pest, le 7ème arrondissement, sur la rive-est du Danube. L’appartement, refait à neuf, est situé dans un immeuble plein de charme. Nous y avons passé deux nuits calmes et reposantes, pour un prix très abordable. Nous avons quitté Bordeaux le vendredi soir pour pouvoir profiter de deux journées entières sur place, avant de rentrer le lundi matin.

Nous avons testé quelques bonnes adresses au cours de notre week-end à Budapest. Pour le goûter, nous avons découvert le gâteau cheminée. Cette spécialité hongroise en pâte briochée a la forme d’un cylindre, et peut se manger nature ou agrémentée de crème, confiture, chocolat, etc.. Nous avons testé ceux de Sweet Cakes, en face de la Maison de la Terreur. Petits prix pour ce goûter délicieux et personnalisable. Andrássy út 61, environ 4€ par personne. 

Le dimanche matin, nous avons pris un brunch à Budapest. J’avais collecté de nombreuses adresses au cours de mes recherches, mais qui se situaient dans des endroits éloignés du centre de la ville. Nous avons quand même déniché un chouette restaurant, Fruccola. Sur place, un brunch à composer comme on le souhaite selon sa faim (attention la note peut vite grimper et les parts sont très généreuses). Les produits sont frais, les recettes gourmandes et délicieuses. Un très bon plan en plein quartier hyper-touristique. Kristóf tér 3, 20 à 25€ par personne.

Pour le soir, nous avons découvert les “bars de ruines” pour l’apéro. Installés dans d’anciens entrepôts,  hangars désaffectés ou parkings, ces établissements alternatifs misent sur la convivialité et les petits prix des boissons (entre 1 et 3€ la consommation). Nous avons pris un verre au Szimpla Kert et au Ellato Kert (situé sur un ancien parking aérien) et avons passé d’excellents moments pour nous détendre de chacune de nos journées de marche.

Enfin, pour diner, nous avons poussé la porte de l’un des nombreux restaurants de Budapest. Soul Food était situé à quelques minutes de notre appartement et était très fréquenté. Spécialisé dans la cuisine créole, caribéenne et cajun, l’établissement propose des plats à composer soi-même ou des spécialités aux saveurs très dépaysantes. Kazinczy utca 32, environ 20€ par personne avec boisson.

J’espère que ce petit carnet de voyage d’un week-end à Budapest vous aura donné envie de découvrir à votre tour la capitale de la Hongrie. J’en garde de jolis souvenirs et l’envie d’aller explorer les autres régions de ce pays d’Europe Centrale. D’autres destinations sont également à retrouver dans ma catégorie blog voyage.

Une jolie fin de semaine et à très vite !

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

budapest

brunch budapest

restaurant budapest

bar de ruines budapest

bar de ruines budapest

Comments

comments

Suivre:
Partager:

8 Commentaires

  1. Marine
    24 janvier 2018 / 17:44

    Bonjour Alexandra! Je pars dans 2 semaines à Budapest pour une semaine en amoureux et je viens de tomber sur ton article en me baladant sur ton blog. Je suis trop impatiente de découvrir tes petites adresses! Merci beaucoup !

    • 25 janvier 2018 / 15:04

      Coucou Marine ! Je te souhaite de passer de bons moments à Budapest, c’est une ville magnifique ! Bises et à bientôt !

  2. 30 décembre 2017 / 15:35

    Superbe article, ça donne envie de partir !!
    Anaïs – Take It Ici le blog

    • 18 décembre 2017 / 23:41

      Oui, c’est une très jolie petite ville, parfaite à découvrir le temps d’un week-end 🙂

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)