Accueil » Lifestyle ! » Beauté, santé et forme » La peau en jachère

La peau en jachère

Une semaine de vacances en Italie, du soleil à en revendre, pas un seul nuage ne venant tacher le ciel d’un bleu parfait, une chaleur caniculaire qui affiche une moyenne de 40° à l’ombre.

Dans des conditions pareilles – mais aussi dans les conditions estivales que l’on peut connaitre en France, légèrement moins étouffantes -, être maquillée m’opresse, me colle, et j’ai beaucoup d’estime pour les femmes qui se maquillent envers et contre tout, et le tolèrent du matin au soir.

Comme je le fais lorsque je suis en vacances, j’ai donc mis mon visage “en jachère”. La jachère, dans son sens moderne, c’est le repos que les agriculteurs laissent à leurs terres entre deux moissons, afin qu’elle se reconstitue, se revitalise, et soit donc plus productive sur le long terme.

Je suis de l’école qui pense que la peau a besoin de souffler de temps à autres, et que ce moment là est propice à ce que le visage, très exigeant, se nourisse à fond de ce que je peux lui prodiguer.

Ma trousse de soins pour cette semaine de voyage était donc celle-ci :

– Eau thermale d’Avène en brumisateur, pour ses proprietés apaisantes et anti-rougeurs, mais aussi rafraichissantes quand elle est associée au ventilateur manuel, j’ai nommé l’éventail !

– Un tube de Biafine sous sa forme générique, indispensable pour apaiser le feu du soleil.

– La crème pour le corps Dove Silky, douce et réconfortante après une douche fraiche, et pour un auto-massage des pieds !

– Le déodorant DEOdoux de Cadum, qui sent le talc pour bébé, mais qui par grande chaleur, ne tient pas la route plus de 2 heures. A garder dans le sac pour ré-application dans la journée.

– Pour le visage : le sérum et le fluide hydratant et matifiant de chez Clarins.

– L’eventail bien sur, et le chapeau à visser sur la tête, en permanence.

Aucun produit de maquillage dans la valise donc.

Difficile de se sentir coquête dans ces circonstances, mais par conditions de voyage extrêmes, mon confort prime sur ma coquetterie. Il n’empeche que j’ai pu prendre quelques belles couleurs, qui seront d’autant plus agréables à sublimer sous le maquillage.

Et vous, renoncez-vous au maquillage en voyage ?

Comments

comments

Suivre:

2 Commentaires

  1. Phinchen
    26 août 2012 / 17:03

    Avant, je me maquillais mais j’ai arrêté totalement depuis deux ans et c’est très agréable. Plus de mascara qui gratte, plus de poudre qui fait des paquets. Ma peau est impeccable.

  2. 20 août 2012 / 10:23

    Je suis complètement d’accord avec toi. Attention, tenez-vous bien, je ne me suis pas réellement maquillée durant toute une journée depuis le début de l’été ! Je sens ma peau beaucoup plus saine. Ça fait du bien.

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?