fbpx
Accueil » Cityguide / Récit(s) de voyage(s) » Découvrir Séville en 4 jours

Découvrir Séville en 4 jours

visite-place-d'espagne

Il y a quelques jours, je suis revenue de mon nouveau voyage en Espagne. Après une belle semaine de découverte de Madrid en mai, j’ai filé cette fois-ci plus au sud. Il s’agissait de mon deuxième voyage en solo, en Andalousie et plus précisément à Séville !

J’ai évidemment adoré ce séjour et voici, encore à chaud, mon récit de voyage et toutes mes recommandations de choses à voir ou faire sur place.

Alexandra-Signature

Je suis partie à Séville depuis Bordeaux avec Ryanair. La compagnie propose des vols réguliers entre les aéroports du Sud-Ouest et la capitale de la région Andalousie. J’ai pris mon envol samedi en fin de journée pour arriver sur place avant la tombée de la nuit.

J’ai eu le plaisir de voir la lumière du soleil couchant l’espace d’une petite heure. J’ai rejoint le centre-ville où se situait mon hôtel grâce à la navette publique dédiée. Bus ligne AE, tarif 4€ l’aller, prévoir l’appoint. 

Mon hôtel à Séville avec Cdiscount Voyages

Pour ce séjour de quelques jours à Séville, j’ai logé à l’hôtel Casa de Indias by Intur. L’établissement est situé au pied du Metropol Parasol. Comme lors de mon dernier séjour en Espagne, j’ai de nouveau été soutenue par CDiscountVoyages. Le site de vente en ligne propose toujours une offre riche de séjours, vols ou hôtels quelles que soient les destinations.

J’ai réservé ma chambre via le site de e-commerce. Ma chambre était petite mais très cosy, chaleureuse. J’ai rencontré un souci de syphon de douche bouché mais l’équipe de l’hôtel a été très réactive pour réparer. Le petit-déjeuner était un buffet continental, avec un choix large de produits frais mais aussi de préparations industrielles. J’ai passé mes nuits au calme et j’ai apprécié d’être dans un quartier très vivant. A partir de 110€ la nuit.

Il m’a simplement fallu faire quelques mètres à pied pour aller admirer Séville de l’un de ses points culminants. Le Metropol Parasol ou Setas de la Encarnación (Champignons de la Place de l’Incarnation) est une construction de 2011. Elle accueille un restaurant et bar, des commerces, un musée sur les fouilles archéologiques du site et enfin un mirador. Ce dernier est accessible par ascenseur. Tarif 3€. Il s’agit d’une visite rapide, qui offre un panorama incroyable sur Séville et ses toits colorés.

 

hotel-pas-cher-seville

setas-de-sevilla

terrasse-setas-de-seville

vue-panoramique-séville

séville-vue-panoramique-setas

vue-de-séville

J’ai pris le parti de découvrir Séville à mon rythme, sans courir entre les visites. J’ai donc arbitré entre les monuments que j’ai découvert pour ce premier voyage et je me réserve de rattraper ce que je n’ai pas pu voir ou faire ultérieurement, dans quelques mois ou années. La capitale andalouse est un ravissement pour les yeux rien qu’en s’y promenant. Si vous êtes comme moi amateur de photographie, vous deviez y trouver votre compte.

Le lendemain de mon arrivée, au gré de ma balade, je suis tombée sur une procession religieuse (que j’avais filmé et diffusé via mon Instastory). Je sais que l’Espagne est un pays où le nombre de personnes se réclamant de la religion catholique est encore très important (67% de la population en 2018 contre 32% en France la même année). Mais j’ai été surprise par la ferveur des gens autour de cet événement de quartier et plus globalement dans leur pratique de la foi au quotidien.

 

seville-santa-cruz

fete-religieuse-seville

cinéma-setas-de-sevilla

Quelques jours avant mon arrivée, j’ai réservé mon billet d’entrée pour l’Alcazar de Séville. Je vous conseille d’anticiper votre arrivée. Une file spécifique aux détendeurs de billet online vous permettra de rentrer sans trop attendre. J’ai adoré ce site fortifié, dont la construction a démarré avant 800, à l’époque de la conquête de Séville par les Arabes.

Découvrir le Real Alcazar de Séville

Je pense cependant que beaucoup trop de personnes sont admises sur chaque créneau de visite. Je n’ai pas vraiment pu visiter le palais dans la sérénité et notamment le patio central, où beaucoup trop de monde se pressait. Les jardins étaient beaucoup plus calmes. N’hésitez donc pas à vraiment parcourir tout le site. J’y suis personnellement restée plusieurs heures et à certains endroits, je n’ai quasiment croisé personne. Tarif adulte : 12,50 €.

 

billet-alcazar-seville

alcazar-jardins-de-séville

jardins-alcazar-séville

visiter-alcazar-seville

jardins-alcazar-seville

alcazar-seville-jardin

jardins-de-l-alcazar-seville

real-alcazar-seville

Ma première longue promenade m’a amenée à aller sur l’une des deux rives du Guadalquivir, précisément Paseo de Cristóbal Colón. Je suis passée devant la Plaza de Toros de la Maestranza, arène aux mille couleurs, puis devant la Torre de Oro. J’ai pris la route de Santa Cruz. Ce quartier ancien est situé en plein coeur historique de Séville.

Le quartier coloré de Santa Cruz à Séville

Il entoure certains des monuments de la ville, comme l’Alcazar, la Cathédrale et la Giralda. Il s’agit de l’ancien quartier juif, occupée par cette communauté jusqu’a sa persécution à partir du 14ème siècle. Je suis tombée sous le charme de Santa Cruz dès les premiers mètres. Les rues et ruelles colorées s’enchainent et hormis à proximité des lieux hautement touristiques, on s’y promène en toute tranquillité. C’est dans le quartier de Santa Cruz que se trouve un bel endroit que j’ai visité quasiment en solo.

L’hospice des Vénérables est un édifice baroque du 17e siècle, construit pour servir de résidence de retraite aux prêtres âgés et pauvres. C’est aujourd’hui le siège du Centre Velázquez, institution consacrée au peintre espagnol. L’hospice des Vénérables comporte une chapelle, un cloitre et une galerie d’expositions d’oeuvres peintes. En ce moment et jusqu’en janvier 2020, l’hospice accueille Madre y niño, une toile de Pablo Picasso. Tarif adulte avec audioguide inclus : 10 €.

 

running-seville

Paseo de Cristóbal Colón

corrida-de-séville

Plaza de Toros de la Maestranza

séville-corrida

torre-de-oro-seville

la Torre de Oro

séville-découvrir-santa-cruz

séville-en-4-jours

soirée-flamenco-séville

découvrir-Quartier-santa-cruz-seville

quartier-santa-cruz-séville

 

hospice-des-venerables-séville-visite

Hospice des Vénérables de Séville

hospice-des-venerables-seville

eglise-séville

église-baroque-séville

musée-velasquez-seville

musée-picasso-séville

hopice-des-vénérables-visite-séville

église-hospice-des-venerables-séville

Armée de mes deux jambes, je suis également allé découvrir la Plaza de España. Cette place à la taille spectaculaire est l’une des endroits les plus emblématiques de Séville. Pourtant, sa construction est récente. Elle est conçue pour l’Exposition ibéro-américaine de 1929. La place forme un hémicycle dont le plus long diamètre mesure 200 mètres.

L’incontournable Plaza de España de Séville

Elle symbolise par sa forme l’Espagne accueillant à bras ouverts ses anciennes colonies et le site est orienté vers le Guadalquivir. Un bâtiment unique avec en son centre un palais de brique et de marbre longe tout son côté arrondi. La place est bordé de bancs de toutes les couleurs, couverts d’azuléjos, des carreaux en céramiques, qui forment des motifs, dédiés chacun à une province d’Espagne. La Plaza de España est totalement libre et gratuit d’accès et je vous conseille d’y rester et de vous y poser pour notamment profiter des spectacles de flamenco amateur qui peuvent y être donnés.

Ne revenez pas vers le centre historique sans aller vous promener au Parque Maria-Luisa. Il s’agit plus plus grand parc de Séville, composé d’espaces verts et de nombreuses variétés de végétaux, de monuments, statues et battements abritants des musées.

 

place-d'espagne-photo

azuleros-seville

visite-privée-séville

musée-des-arts-populaires-séville

Le Musée des Arts Populaires dans le Parc Maria-Luisa

J’ai pris un peu de temps lors de mon séjour à Séville pour aller à la découverte du quartier de Triana. Ce secteur est situé sur le rive opposée du Guadalquivir, le fleuve qui traverse la ville. Je m’y suis rendue grâce à l’une des lignes de bus publiques (1,40€ le ticket).

Triana est un quartier plus populaire que le centre historique mais aussi plus moderne, puisque les boutiques anciennes côtoient les bars et restaurants à la mode. On peut y découvrir le marché, construit en 1823, qui abritent de nombreux stands colorés, mais aussi des commerces, cafés et restaurants. La Callejon de la Inquisicion permet de rejoindre les quais. C’est aussi le point d’entrée du Château de Saint-Georges, forteresse médiévale près du pont de Triana et le siège du Tribunal de la Sainte Inquisition à Séville pendant près de trois siècles.

 

découvrir-triana-circuit

sunset-sevilla

guadalquivir-séville

quartier-triana-séville-visite

quartier-triana-seville

promenade-guadalquivir-seville

Enfin, j’ai également profité de mon voyage à Séville pour faire quelques étapes gourmandes. J’ai déjeuné et diné plusieurs fois au restaurant, j’ai eu quelques expériences décevantes ou médiocres, mais j’ai eu également de jolies découvertes. Tout d’abord, dans le quartier de Santa Cruz, installez-vous en terrasse chez El Pinton. Ce restaurant de cuisine méditerranéenne propose une carte de plats pleins de saveurs, qui exploitent tout le potentiel des produits frais. 20€ environ pour plat + boisson + dessert. Calle Francos, 42, 41004 Sevilla.

Seconde belle adresse gourmande, dénichée à quelques mètres de mon hôtel, Malavida. Ce restaurant de tapas propose une carte où les plats sont faits maison. Il est possible de déguster chaque proposition  de la carte sur le format tapa ou racion et le diner s’avère finalement très économique. 15€ environ pour 3 portions à la carte + 1 verre de vin + 1 boisson soft + 1 café. Setas de Sevilla, Pl. de la Encarnación, 41003 Sevilla.

 

restaurant-el-pinson-seville

restaurant-français-seville

restaurant-el-pinson-avis-séville

Comments

comments

Suivre:
Partager:

8 Commentaires

  1. 7 novembre 2019 / 13:22

    J’avais eu un véritable coup de coeur pour Séville mais à vrai dire pour l’Andalousie entière
    Grenade & Cordoue sont incroyables également, si tu ne connais pas je te conseille
    Pas besoin de 4 jours sur place je pense pour tout y voir mais c’est très authentique
    Et puis bon sang ce qu’ils sont accueillants 🙂
    Très jolies photos au passage ! 😀

    • Alexandra
      Auteur
      18 novembre 2019 / 09:50

      Je comprends ton coup de coeur 🙂 Merci pour ton commentaire Virginie <3

  2. 6 novembre 2019 / 16:35

    cette ville est incroyable, je l’adore, j’y avais été pour la feria et c’est trop beau!
    merci de me refaire vivre ca!
    bises
    Aurélie

    • Alexandra
      Auteur
      4 décembre 2019 / 10:24

      J’en garde de merveilleux souvenirs <3

  3. 6 novembre 2019 / 12:40

    Superbe reportage Alexandra ! Bravo et merci pour cette jolie découverte !

    • Alexandra
      Auteur
      18 novembre 2019 / 09:33

      Merci beaucoup pour ce commentaire adorable 🙂

  4. Elodie
    6 novembre 2019 / 11:21

    Tes photos sont magnifiques et donnent envie d’y retourner pour découvrir plus en détail la capitale andalouse 🙂
    Hâte de lire ton article sur Cordoue;)

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?