fbpx
Accueil » Cityguide / Récit(s) de voyage(s) » Mon voyage à Madrid en 5 jours

Mon voyage à Madrid en 5 jours

plaza-mayor-madrid

Au début de mois de mai, j’ai fait mon premier voyage à Madrid. J’avais ce projet à l’esprit depuis longtemps. J’ai décidé de découvrir la capitale espagnole au printemps, pour profiter d’une météo agréable et d’une chaleur pas encore écrasante. Je suis allé de nombreuses fois à Barcelone.

Je savais qu’à Madrid, je trouverais autre chose. Une ville encore authentique, profondément espagnole. Je n’ai pas été déçue. Voici mon carnet de voyage pour découvrir Madrid en 5 jours.

Mon hôtel à Madrid avec CDiscount Voyages

Pour ce séjour, j’ai eu le plaisir d’être soutenue par CDiscountVoyages. Le site de vente en ligne propose maintenant une offre très diversifiée de séjours, vols ou hôtels partout dans le monde. J’ai réservé ma chambre au Barcelo Torre de Madrid. Je connaissais déjà le réseau des hôtels Barcelo, grâce au Barcelo Raval de Barcelone où j’avais déjà pu séjourner. Mon expérience a été à la hauteur de ce que j’attendais. Le Barcelo Torre de Madrid est un endroit superbe, idéalement situé Plaza de España, décoré avec beaucoup de goût et d’originalité.



Ma chambre était spacieuse et calme, avec vue sur rue. Certaines chambres et suites permettent d’avoir un panorama sur la ville. L’établissement propose un grand nombre de services très appréciables à l’issue d’une journée de marche sous le soleil. J’ai par exemple pu me détendre à la piscine de l’hôtel et au sauna. Pour les plus sportifs, une salle de fitness est à disposition avec des équipements dernier cri. Le petit-déjeuner était également parfait.

Un buffet composé d’une belle offre bio et savoureuse m’attendait chaque matin. J’ai pu démarrer mes journées avec un premier repas gourmand et équilibré. Cdiscount Voyages, au delà de son offre large de séjours, propose également à ses clients un moyen de paiement inédit : le règlement en 4 fois sans frais. Barcelo Torre de Madrid, Plaza de España, 18.

3 musées incontournables à Madrid

Je suis particulièrement amatrice de citybreak. Comme j’ai pu le faire pour Stockholm, Istanbul ou Londres, j’adore arpenter les capitales européennes en marchant. Découvrir de nouveaux lieux à pied, le nez en l’air, à son rythme, est pour moi le meilleur moyen de ressentir toute l’énergie d’un endroit.

C’est baskets aux pieds que je suis allée à la découverte des 3 plus beaux musées de la ville. La capitale espagnole peut se vanter d’avoir en son sein parmi les plus beaux musées du monde. Le Musée Reine Sofia, le Musée du Prado et le Musée Thyssen-Bornemisza peuvent se vanter de renfermer quelques chefs d’oeuvre de l’histoire de l’art.

J’avais rêvé de visiter le Musée du Prado depuis mon adolescence. Mon rêve est devenu réalité avec ma venue à Madrid. J’avais anticipé ma visite en achetant mon ticket en ligne à l’avance. Je vous conseille de vous munir de votre billet dès la préparation de votre voyage. Il vous permettra d’accéder beaucoup plus rapidement au site, grâce à une file dédiée.

Une fois à l’intérieur, j’ai eu accès à la collection permanente mais aussi aux collections temporaires. N’oubliez pas de retirer un plan-guide en français à l’accueil, il sera indispensable pour circuler dans le dédale qu’est le Musée du Prado. A noter également que les photographies sont interdites dans l’ensemble du musée, même sans flash.

Le Musée du Prado et ses collections merveilleuses

Le Prado est très grand mais manque parfois de clarté quant aux directions à prendre pour admirer certaines oeuvres. Cependant rien n’est trop difficile pour accéder aux plus belles oeuvres de la peinture européenne du XIVᵉ siècle au début du XIXᵉ siècle, collectionnées au fil des décennies par les familles royales Habsbourg et Bourbon. Je suis restée en émoi devant Les Ménines de Velasquez et Très de Mayo de Goya, d’autant plus que ma visite s’est déroulée … le 3 mai. Cette visite du Prado, qui fête son bicentenaire en 2019, m’a enchantée. Malgré la foule qui se presse sur place et les aspects contraignants que cela implique, j’ai passé un moment inoubliable. Musée national du Prado – 15€ | Calle de Ruiz de Alarcon, 23.

Je n’ai pas laissé retomber mes émotions et je suis allé découvrir le Musée Reina Sofia. Ce lieu de culture, dédié à l’art moderne et contemporain de 1900 à nos jours, a été inauguré en 1992. J’ai eu le plaisir d’y voir de nombreuses oeuvres de Picasso (et le bouleversant Guernica), Dali, Joan Miro, Andy Warhol et de nombreux artistes ayant marqué l’histoire de l’art du 20ème siècle. Les photographies ne sont permises que dans une partie du musée seulement. Petite astuce pour les voyageurs : les musées publics de Madrid sont gratuits à partir de 18h et jusqu’à leur fermeture. Un bon plan qui n’en est cependant pas totalement un. La gratuité attire le monde et les files d’attente s’allongent, rendant compliqué une visite exhaustive en moins de 2 heures. Musée national Reina Sofia – 8€ en ligne / 10 € à la billetterie physique |  Calle de Santa Isabel, 52. 

Enfin, je me suis rendue au Musée Thyssen-Bornemisza. Le lieu de culture, situé à proximité du Prado, rassemble des oeuvres de l’art ancien, moderne et contemporain du Moyen-Âge au pop art. Les collections ont été constituées en 1993. Le gouvernement espagnol a acquis les oeuvres appartenant à la famille d’industriels Thyssen-Bornemisza pour les ouvrir au grand public. J’ai beaucoup apprécié les oeuvres présentées mais ai regretté qu’il n’y ai pas plus de scénographie et de pédagogie pour guider le visiteur. Le musée est en revanche assez peu fréquenté, je n’ai pas été bousculée par la foule. Musée national Thyssen-Bornemisza – 13€ | Paseo del Prado, 8.

Où manger à Madrid ?

Pendant ces 5 jours de vacances à Madrid, j’ai vécu à l’heure espagnole et notamment pour mes repas. Après un copieux petit-déjeuner à l’hôtel pris vers 10h, je ne prenais ensuite mon repas “du midi” que vers 15h-16h. Je me suis arrêté dans de nombreux endroits mais j’en ai noté deux qui valent vraiment le détour.

Honest Greens est une petite chaine de cantines locavores à tendance végétariennes qui a déjà 3 points de restauration à Madrid. Je me suis rendue dans ce restaurant entre deux visites et j’ai particulièrement aimé mon déjeuner. Les assiettes sont copieuses, les recettes délicieuses et les boissons sont à volonté à la fontaine. Un soin particulier est mis aussi sur le 0 déchet, puisque toute la vaisselle est réutilisable et que seules les serviettes en papier sont à jeter à la poubelle. Budget : environ 18€ pour une assiette + boisson + dessert. Honest Greens, Calle de Hortaleza 100.

Manger végétarien ou vegan à Madrid

Autre petit restaurant testé et très approuvé : la Endomienda Vegana. Comme son nom l’indique, ce petit resto est vegan, écologique et locavore. Une spécificité qui ne lui empêche pas de proposer une carte avec toute une liste de plats délicieux, et je me suis régalée, jusqu’au dessert. Le personnel est adorable et c’est un restaurant de quartier, situé dans Lavapiès, avec tous les avantages que cela implique. Budget : environ 20€ pour plat + boisson + dessert + café. La Encomienda Vegana, Calle de la Encomienda, 19. 

Il aurait été bête de quitter Madrid sans aller manger quelques churros con chocolate. J’ai décidé d’aller directement dans l’institution du churros, la chocolaterie San Ginès. Situé dans une ruelle du coeur de Madrid, cet endroit attire les locaux comme les touristes. Passez votre commande à la caisse, un ticket vous est délivré et il faudra attendre avant qu’une table se libère et qu’on vous place dans la petite salle de restauration restée dans son jus. Un goûter agréable pour moi, qui m’a permis de faire une pause dans ma journée de marche. Chocolaterie Sans Ginés, Pasadizo de San Ginés, 5.

Quels endroits ne faut-il pas manquer à Madrid ?

La semaine dernière, je vous ai donné un premier aperçu de mon voyage avec les 3 parcs et jardins incontournables à Madrid. Durant ces 5 jours dans la capitale, j’ai beaucoup marché de quartiers en quartiers et j’ai pu découvrir de très jolies choses. Ma première déambulation a démarré par les Jardins de Sabatini, que j’ai traversé, pour rejoindre le Palais Royal de Madrid. C’est le lieu symbolique du pouvoir, qui n’est cependant plus occupé par la famille royale depuis des années. Le palais est accessible à la visite en journée. Juste à côté du palais se trouve la Cathédrale de la Almudena.

Ce lieu de culte est assez richement orné tout en restant très sobre dans son architecture. Une offrande de 1€ est demandée à l’entrée. J’ai ensuite repris ma route, direction le Marché de San Miguel. Ouvert de 10h à minuit, ce marché propose de quoi assouvir les petites ou grosses faim. Il est aussi une véritable expérience visuelle, avec ses nombreux stands colorés de tapas, fruits ou autres choses délicieuses.

La Plaza Mayor, l’une des plus belles places de Madrid

J’ai ensuite cheminé vers la Plaza Mayor, qui se situe à quelques mètres. Avec sa statue équestre de Philippe III placée en son centre, cette place est cernée de grands bâtiments à arcades aux couleurs chaudes. Une galerie fait le tour de la place et on y trouve de nombreux commerces traditionnels, spécialisés dans la fabrication d’éventails, de chapeau ou la philatélie. Poursuivant ma route, je suis allé jusqu’au quartier de La Latina. Madrid, comme toutes les grandes métropoles européennes, voit son paysage changer. La Latina conserve encore son esprit authentique et populaire et s’avère être interessant pour les amateurs de photographie.

Du fait de la localisation de mon hôtel, j’ai beaucoup arpenté le centre de Madrid, et notamment Gran Via, l’une des artères les plus fréquentées de la ville. Ce lieu de vie est également une bonne adresse de shopping, avec de nombreuses boutiques qui s’y côtoient. Un peu plus au nord se situent deux quartiers incontournables pour une première découverte de Madrid : Malasaña et Chueca. Longtemps alternatif (beaucoup plus hipster aujourd’hui), Malasaña est le quartier de la Movida.

Découvrir Malasaña, Chueca et Lavapiès à Madrid

Ce mouvement de libération démocratique et artistique des années 80, consécutif à la mort du dictateur franco, a trouvé son siège dans ce coin de la ville où subsistent encore quelques endroits de fête et de culture ayant survécu au temps. Le style a changé mais l’esprit est un peu resté et on y trouve désormais des cafés, librairies, boutiques indépendants et toujours d’esprit rétro.

Chueca, avec ses rues colorées, ses nombreux bars, boites de nuit et lieux de fêtes, est quant à lui le quartier de la vie nocturne madrilène. Situé à l’est et séparé par deux rue commerçantes de Malsaña, Chueca est considéré comme le quartier gay de Madrid, avec de nombreux établissements gay friendly. Mon trajet vers le Musée Reina Sofia m’a également permis d’arpenter le quartier de Lavapiès. Populaire et cosmopolite, cet endroit très vivant de Madrid laisse toute sa place à l’expression du street-art. De très belles réalisations ornent les murs du quartier et lui donne un supplément d’âme.

Un séjour de cinq jours est insuffisant pour se promener dans tous les recoins de la ville, mais donne déjà une très belle approche. En ce qui me concerne, ces premières vacances m’ont donné envie de revenir. Mon carnet de voyage à la découverte de Madrid ne s’arrête pas là. J’ai pris beaucoup de plaisir à faire du shopping à Madrid et je vous parlerai dans quelques jours de mes boutiques vintage favorites dans la capitale espagnole. J’espère que ce nouveau sujet voyage sur le blog vous aura donné envie de faire votre valise.

Une belle semaine et à très vite !

Alexandra-Signature

 

hotel-barcelo-madrid

hotel-design-paris

Le Barcelo Torre de Madrid

piscine-hotel-madrid

hotel-luxe-design-madrid

gran-via-madrid

jardin-musée-reine-sofia-madrid

Dans le jardin du musée Reine Sofia

dali-musée-reine-sofia

musée-reine-sofia

picasso-musée-madrid

restaurant-végétarien-madrid

Honest Greens

ou-manger-à-madrid

Honest Greens

churros-madrid

manger-vegan-à-madrid

La Encomienda Vegana

palais-royal-madrid

visiter-le-palais-royal-de-madrid

Le Palais Royal

almudena-madrid

visiter-almudena-madrid

cathedrale-madrid

amudena-madrid-vierge

visiter-la-cathedrale-de-la-almudena

mercato-san-miguel-madrid

Au Mercato de San Miguel

marché-fruits-madrid

marché-madrid

quartier-plaza-mayor

quartier-plaza-mayor-madrid

marché-san-miguel-madrid

la-latina-madrid

eglise-la-latina-madrid

Dans le quartier de La Latina

malasana-madrid

Les rues colorées de Malasaña

malasana-quartier-madrid

commerces-lavapies

Le quartier de Lavapiès

decouvrir-lavapies-madrid

marche-san-anton-madrid

lavapies-madrid

Comments

comments

Suivre:
Partager:

12 Commentaires

  1. 24 octobre 2019 / 13:40

    Hello,
    Merci pour toutes ces bonnes adresses. Je vis à Barcelone et compte passer un weekend à Madrid prochainement, je suis donc ravie de découvrir tous tes conseils, notamment pour les restaurants et hôtels.

    à très vite, Lola
    http://goodmorninglola.com/

  2. 17 juin 2019 / 10:49

    Je suis ravie de lire ton article et de voir toutes ces belles photos qui me donnent encore plus envie de retourner dans cette ville chère à mon cœur ! Bravo et merci pour toutes ces infos, je retiens précieusement les adresses vegan je suis toujours à leur recherche !!!

    • Alexandra
      Auteur
      18 juin 2019 / 14:54

      Merci Sarah pour ce joli commentaire ! Heureuse de partager mon amour pour Madrid <3

  3. 15 juin 2019 / 10:39

    Coucou Alexandra ! 🙂 Hé bien, quel beau séjour tu as fait là ! Merci beaucoup pour toutes ces bonnes adresses et ces photos qui font envie 🙂 Je garde précieusement ce billet…pour le jour où nous aussi, nous irons dans cette belle ville 🙂 Je t’envoie de gros bisous et te souhaite un très bon week-end 🙂 <3 Nathalie

    • Alexandra
      Auteur
      1 juillet 2019 / 08:53

      Merci beaucoup Nathalie, belle semaine à toi :*

  4. sandmayer
    15 juin 2019 / 08:20

    Bonjour Alexandra ! Ton article est génial et me donne réellement envie de découvrir Madrid qui m’a l’air d’une ville très agréable ! Merci pour le partage !

    • Alexandra
      Auteur
      18 juin 2019 / 14:56

      Avec plaisir, heureuse que ça te plaise !

  5. 14 juin 2019 / 10:14

    J’ai habité par six ans à Madrid et j’aime très bien ton post. Madrid est multiculturel et ses gens son amiables et sympas, toujours en attendant avec les bras ouverts !

    Merci bien de partager ton voyage!

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?