Un nouveau cycle

location appartement bordeaux

2021 n’a pas été une année de tout repos. J’ai d’abord dépassé mon record personnel de déménagements en une période aussi courte. Quatre changements de lieu de vie en douze mois, poussées par les aléas de ma vie personnelle. Ça remue, ça mobilise beaucoup d’énergie, mais je me suis impressionnée moi-même. En juillet, ce fut la rupture. Pas annoncée, vécue comme un séisme sourd. Pour mieux digérer tout ça, je suis partie à Rome en solo, pendant 10 jours.

Je pense avoir vécu en ce mois d’août la plus belle période de mon année 2021. J’ai flâné dans cette ville magique qui m’est familière et j’ai eu le sentiment de démarrer une mue. Puis la rentrée est arrivée, puis sa frénésie et le retour à un rythme intense de travail. Noel à l’horizon, puis l’aube d’une nouvelle année. 2022, te voilà.

Si aujourd’hui je synthétise mon année passée en deux paragraphe, il est évident que cela n’a pas été aussi simple. Ma santé mentale en a pris un coup et c’est elle qui a été la priorité de toute mon attention.

L’importance de préserver sa santé mentale

Quand le moral vacille, ce sont les fragilités les plus récemment consolidées qui se réveillent les premières. Comme je l’avais expliqué dans un autre sujet sur le blog, que je vous invite à lire, j’ai souffert de troubles du comportement alimentaire en 2019. Les visites à ma thérapeute avaient été salutaires, j’ai repris sans attendre le chemin de son cabinet. J’ai également eu le soutien de mon médecin généraliste, qui a identifié chez moi un léger syndrome dépressif. Je me félicite chaque jour d’avoir consulté pour ces épisodes de baisse de moral trop fréquents, que je pensais sans gravité. J’ai évité que la situation ne s’aggrave et m’échappe totalement.

Traverser des tempêtes sous son crâne et dans son corps ne change pas qui nous sommes profondément. La force de l’humain est de savoir composer avec ses faiblesses quand elles se manifestent, et d’en tirer le meilleur. La crise sanitaire liée au COVID, que nous traversons encore, aura au moins alerté sur l’importance de préserver autant sa santé mentale que sa santé physique.

Je n’ai jamais été réfractaire au changement. Bien au contraire, il me nourrit, il m’apporte de nouvelles opportunités de me challenger. J’ai donc accueilli cette nouvelle année à bras ouverts et je me réjouis déjà de tous les événements, plus ou moins grands, qu’elle va m’apporter. Malgré les secousses vécues en 2021, j’en sors grandie et je m’en réjouis chaque jour. Plus que jamais, je sais précisément ce dont j’ai besoin, le contour précis de mes envies et je tiens farouchement à défendre ce dont j’ai été parfois privée, la liberté.

Mes priorités ont changé, vivre et user plutôt que posséder à tout prix. Préparer l’avenir sans négliger de profiter ardemment du présent. Etre totalement connectée à mon époque, qui va souvent trop vite, mais dans laquelle je me sens définitivement bien.

Pour conclure ce premier article annuel, je ne vous conseillerai qu’une chose : écoutez-vous bien plus que d’habitude et ne tardez pas à trouver de l’aide dès que les signes d’anormalité se manifestent en vous. Le soin de soi n’est pas signe de faiblesse, bien au contraire.

Et bien sur, je vous souhaite une très belle année. A très vite.

 

Alexandra-Signature

combinaison femme grande taille

Comments

comments

Suivre:
Partager:

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?