fbpx
Accueil » Cityguide / Récit(s) de voyage(s) » Une journée à Cordoue

Une journée à Cordoue

cordoue-séville-visite

Et si nous repartions en Espagne pour nous réchauffer un peu ? La semaine passée, je revenais sur mon séjour de 4 jours pour découvrir Séville. J’ai profité de mon séjour en Andalousie pour faire une petite excursion d’une journée à Cordoue.

Découvrir Cordoue en 1 journée 

Cette petite ville est située au nord-est de la capitale de la région. Je m’y suis rendue en train. J’ai réservé mon billet en ligne, sur le site de la Renfe, avant de me rendre à la gare de Santa Juste pour prendre mon train. Trajet 45 minutes, prix entre 15 et 20€ l’aller. 

Je suis partie tôt le matin de Séville, afin d’avoir le maximum de temps dans ma journée pour découvrir Cordoue. Ma première étape a été de me rendre à la mosquée-cathédrale. Ce lieu possède une histoire singulière. Au 7ème siècle, Cordoue est conquise par un nouveau peuple. La ville, prise à aux Visigoths par les Arabes, devient musulmane. Un ancien temple romain est réutilisé en lieu de culte de l’islam et à renfort de travaux d’envergure, devient mosquée. Au fil des siècles, Cordoue s’étend et atteint son apogée aux alentours de l’an 1000. La cité est à ce moment-là l’une des plus grandes villes d’Occident. Les communautés musulmanes, chrétiennes et juives cohabitent ensemble jusqu’en 1236, où les rois catholiques conquièrent la ville.

Visiter la mosquée-cathédrale de Cordoue

La mosquée est alors modifiée en lieu de culte chrétien et devient cathédrale. La Mezquita de Cordoba est très vaste. J’ai été fascinée par le mélange des influences architecturales diverses, qui se fondent sans se confondre. La forêt de colonnes, propre au style islamique, s’articule autour du choeur de la cathédrale et de son dôme. J’y suis restée deux bonnes heures pour en profiter pleinement.

A l’extérieur, la cour offre un patio planté d’orangers, très agréable pour s’abriter lorsque le soleil brille et chauffe fort. L’ancien minaret a été converti en campanile avec son clocher et est également accessible à la visite. Calle Cardenal Herrero, 1. Tarif pour la mosquée-cathédrale : 10€. Pas de réservation en ligne mais bornes automatiques sur place.

A l’issue de ma matinée de visite, je suis allé me promener dans le centre historique de Cordoue. La ville est cernée de remparts médiévaux. Tout comme Séville, les rues sont souvent étroites mais les façades blanches ou décorées de belles couleurs vives. Je suis allé découvrir la Synagogue de Cordoue. Désormais lieu de visite uniquement, la synagogue est l’une des trois plus anciennes d’Espagne, datant d’avant 1492 et l’expulsion des Juifs de la ville. Le bâtiment et son intérieur ont été restaurés récemment et laissent voir des fresques et des inscriptions anciennes encore en parfait état. Entrée libre. 

Pour le déjeuner, j’ai découvert dans le coeur historique de Cordoue un endroit qui vaut le détour. Los Patios de la Marquesa est un lieu de restauration installé dans une ancienne demeure du quartier juif. Le principe est simple : on va commander ce que l’on souhaite auprès de l’un des comptoirs de cuisine présents sur place et on s’installe dans l’espace mutualisé pour manger. Tapas, cuisine italienne, grecque, marocaine, fast food, il y en a pour tous les goûts. J’ai personnellement opté pour un taboulé et un tajine kefta et je me suis régalée. Calle Manríquez, 4. Prix moyen du repas : 10 euros.

Un détour par l’Alcazar de Cordoue

Puis j’ai pris le chemin de l’Alcazar de Cordoue pour terminer ma journée. J’avais été fascinée par l’Alcazar de Séville. Ma visite de l’ancien palais-forteresse des Rois Catholiques était un plaisir supplémentaire. Les jardins sont superbes, magnifiquement entretenus et ornés d’une végétation très dense. Le bâtiment est quant à lui en cours de rénovation et bien moins riche d’ornementations que celui de Séville. J’aurais pu passer des heures à me reposer sous les arbres ou à regarder les poissons frétiller dans les bassins.

J’ai pris la route de la gare de Cordoue pour prendre mon train du retour vers Séville. Auparavant, j’ai fait un petit crochet par le Pont Romain de Cordoue. Il est le lien entre les deux rives de la ville, séparée par le fleuve Guadalquivir. Ses arches les plus anciennes datent du premier siècle avant J.C, et il permet toujours la traversée, mais à pied seulement. La nuit tombante et les problèmes de batterie m’ont empêchés de réaliser des images correctes, mais le détour vaut vraiment la peine.

J’ai adoré faire cette petite découverte de Cordoue en une journée. Le format me semble idéal dans le cadre d’un voyage de quelques jours en Andalousie. Lors d’un prochain retour dans la région, j’espère pouvoir découvrir Grenade, Cadix ou Malaga. Mais ça sera l’occasion d’une autre histoire et d’un nouveau carnet de voyage.

J’espère que la balade vous aura charmé. Une belle semaine et à très vite !

 

Alexandra-Signature

cordoue-cityguide

cordoue-andalousie-cityguide

mosquée-cathédrale-cordoue-guide

cathédrale-cordoue

où-dormir-à-cordoue

mosquée-cathédrale-cordoue

visite-cathédrale-cordoue

mosquée-cordoue

mosquée-cathedrale-cordoue-prix

visiter-cordoue

visiter-cordoue-durée

voyage-cordoue

synagogue-cordoue

La synagogue de Cordoue

restaurant-cordoue

Déjeuner à Los Patios de la Marquesa

voyage-une-journée-cordoue

alcazar-cordoue

jardins-alcazar-de-cordoue

jardin-de-l'alcazar-cordoue

visiter-alcazar-de-cordoue

cordoue-une-journée

remparts-cordoue

Comments

comments

Suivre:
Partager:

Vos petits mots sont tous lus et très appréciés. Merci pour les quelques secondes que vous prendrez en laissant votre commentaire :)

Translate »

Vous recherchiez quelque chose?